Villerupt: plongée cinématographique au coeur de la crise italienne

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/11/2011 à 14H44
Villerupt: plongée cinématographique au coeur de la crise italienne

Villerupt: plongée cinématographique au coeur de la crise italienne

© Culturebox

La 34ème édition du festival international du film italien de Villerupt (Meurthe-et-Moselle) a ouvert ses portes le vendredi 28 octobre et se déroule jusqu'au 13 novembre 2011 avec à l'affiche une vingtaine de longs-métrages.

La programmation de cette 34ème édition est centrée sur le réalisme social et politique, thème fort qui traverse actuellement le cinéma et la société italienne en proie à une crise majeure. Parmi les films les plus attendus "Terraferma", d'Emanuele Crialese, prix spécial du jury au festival de Venise et en compétition pour représenter l'Italie aux Oscars 2012, "Maternity blues" de Fabrizio Cattani ou le documentaire "L'Italie, tu l'aimes ou tu la quittes" de Gustav Hoffer et Luca Ragazzi. "Benvenuti al Sud" le pendant italien de Bienvenue chez les Chtis avec une immersion dans la Sicile et les clichés napolitains est également au programme. Les organisateurs ont d'ailleurs prévu de s'attarder sur l'iconographie napolitaine avec la rediffusion de "L'or de Naples" de Vittorio Sica (1954) ou "Lucia et les gouapes" de Pasquale Squitieri (1973). Ce festival, créé en 1976 et pionnier du genre dans l'hexagone, attire chaque année des milliers de spectateurs, principalement parmi les descendants d'immigrés italiens très présents dans cette ancienne région minière de Lorraine.