"Trafic Image" une association qui ne trafique rien, mais qui collectionne vos vieilles images

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 01/08/2009 à 16H17
"Trafic Image" une association qui ne trafique rien, mais qui collectionne vos vieilles images

"Trafic Image" une association qui ne trafique rien, mais qui collectionne vos vieilles images

© Culturebox

Trafic Image a présenté sa dernière création à l'occasion du festival "les soirs d'été à  la carrière de Normandoux" à Tercé (Vienne) qui se déroule du 2 juillet au 29 août 2009.  Trafic Image diffuse ses créations dans différents festivals nationaux et internationaux, dont le Festival international du film de La Rochelle, le festival Traces de vie de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme) et le festival européen Memorimage de Reus (Espagne) .

L'association "Trafic Image" est née en 1995 à Angoulème, avec l'ambition de se pencher sur la mémoire visuelle de la vie locale depuis la création du cinéma, jusqu'à l'arrivée de la station régionale de France3, dans les années 60. Elle collecte auprès des particuliers, les scènes de famille, les cérémonies, les films de vacances, jusqu'aux films promotionnels des entreprises. Elle permet leur sauvegarde grâce à leur numérisation, et se charge d'inventorier les films, de leur donner un statut juridique, et de redistribuer auprès des ayants droits, les droits d'auteurs. L'association intervient également dans le domaine universitaire à travers le Master documentaire d'Angoulême, enseigné par l'Ecole Européenne Supérieure de l'Image. "Trafic Image" possède des appareils cinématographiques anciens qui lui permette l'exploitation de nombreux supports. L'association propose actuellement un catalogue riche de plus de 3000 références. La majeure partie de ces films date des années 1930 à 1950, une période qui correspond à l'essor du cinéma amateur, grâce notamment à l'apparition en 1923 du film 16mm, puis en 1932 du format 8mm.