Tournage d'"Hélène et ses soeurs" sur la Côte d'Opale pour Julie Depardieu

Par @Culturebox
Publié le 01/07/2013 à 16H45
Sur le tournage de "Hélène et ses soeurs" avec Julie Depardieu

Sur le tournage de "Hélène et ses soeurs" avec Julie Depardieu

© Capture d'écran Culturebox

"Hélène et ses soeurs", en tournage depuis lundi à Berck-sur-Mer dans le Nord-Pas-de-Calais, raconte l'histoire de trois survivantes d'Auschwitz qui ont décidé de se retrouver tous les ans au bord de la mer pour partager leur vie et leurs souvenirs commun. Le réalisateur Jean-Jacques Zilbermann s'est inspiré de l'histoire de sa propre mère dont le personnage sera incarné par Julie Depardieu.

Dans "Tout le monde n'a pas la chance d'avoir des parents communistes", Josiane Balasko incarnait Irène, une militante communiste sauvée des camps de concentration par l'armée rouge. Avec "Hélène et ses soeurs", Jean-Jacques Zilbermann revient de nouveau dans les années 50-60 avec un film très personnel qui conte la fabuleuse histoire d'une amitié née dans la souffrance.

Après "La Chaconne d'Auschwitz", magnifique documentaire sur les retrouvailles d'une douzaine de femmes musiciennes se souvenant de la vie dans le camp de la mort, "Hélène et ses soeurs", en tournage sur les magnifiques bords de plage de la Côte d'Opale, s'annonce comme un beau film sur la faculté de l'homme à surmonter l'horreur. 

Reportage de C. Massin, M. Schelcher, E. Benoit
Le Nord-Pas-de-Calais a la fête

« Nous préparons ce film depuis deux ans » a confié le producteur Denis Carot à "La Voix du Nord". Pour lui, tourner à Berck est « un vrai choix artistique ». Le décor naturel et « l’immensité » des plages ont été des atouts. La plage, c'est l'infinie liberté, le lieu le plus opposé possible à l'enfer des camps. Après "Les Beaux Jours", le très beau film de Marion Vernoux avec Fanny Ardant, en partie tourné sur la Côte d'Opale, la ville de Berck-sur-Mer - qui avait déjà accueilli les tournages de "L'Etoile du jour" et "Le Scaphandre et le Papillon" - est de nouveau en ébullition.
Le front de mer de Berck revenu aux années 50.

Le front de mer de Berck revenu aux années 50.

© Capture d'écran Culturebox
La cité littorale, l'une des plus belles de la Côte d'Opale, souhaite davantage s'investir dans le cinéma, et vient de rejoindre le réseau "Film Frendly". A travers cette démarche, qui concerne 12 autres villes de la région, Berck assure aux réalisateurs de pouvoir tourner dans les meilleures conditions tout en bénéficiant de tarifs avantageux. 

Un tournage au parfum d'antan

Attendus sur le tournage, pas moins de 1400 figurants vêtus dans le style "années 60". Des dizaines d'enfants devront même faire "illusion" pour reconstituer un authentique "Club Mickey" sur la plage. Julie Depardieu, le vent dans les cheveux, est aux anges et ne boude pas son plaisir de tourner sur "les plus belles plages de France". 
Un Club Mickey reconstitué sur la plage de Berck

Un Club Mickey reconstitué sur la plage de Berck

© Capture d'écran Culturebox
Faire un come-back dans le temps n'est pas nouveau pour elle. Elle a déjà joué maintes fois dans des films d'époque, en particulier dans "Les Femmes de l'ombre" en 2008. Elle y campait Jeanne, une prostituée engagée dans la résistance pour une mission de sauvetage. Julie Depardieu sera entourée de la Québecoise Suzanne Clément, révélée au grand public par "Laurence Anyways"  de Xavier Dolan ainsi que Joanna Ter Steege, vue dans "Le Bel Âge" de Laurent Perreau.