Le coup d'Etat avorté d'Ankara va être porté au cinéma en Turquie

Par @Culturebox
Publié le 16/08/2016 à 13H03
Manifestation à Ankara suite au putsch avorté du 15/07/2016

Manifestation à Ankara suite au putsch avorté du 15/07/2016

© ADEM ALTAN / AFP

Inspiré d'une série antiaméricaine, "La Vallée des Loups", très populaire en Turquie, un film va adapter le coup d'Etat avorté du 15 juillet ayant visé le président Erdogan, comme personnage principal. Le long métrage est qualifié de "James Bond turc" par la société de production Pana Film qui a enregistré par le passé trois gros succès, avec de précédentes adaptations du même acabit.

Washington dans le colimateur

"En réponse à une grande demande de notre opinion publique, notre société a  décide de faire le film 'Kurtlar Vadisi-Darbe' (La vallée des loups-putsch)", a précisé pana Films.

La date de sortie sur les écrans de ce quatrième opus de "La vallée des loups" est  encore inconnue. Le scénario doit traiter des événements survenus dans la  nuit du 15 juillet lors de laquelle des éléments mutins de l'armée turque ont tenté de renverser le régime turc, avant d'être mis en échec par l'armée loyale au gouvernement, avec une forte mobilisation populaire dans les rues.

La tentative de putsch qui, selon les autorités turques, a été ourdie par l'ex-imam  Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis, a fait 273 morts et plus de 2.000  blessés. Les relations turco-américaines qui ont souffert après le putsch - le pouvoir turc accusant Washington d'avoir encouragé les auteurs du coup de force en tolérant sur son sol Gülen - devraient être en toile de fond du scénario, selon le journal Aksam.
Kurtlar Vadisi Puzu : clip

Patriotisme nationaliste

La trilogie au cinéma de "La Vallée des loups" a attiré des millions de spectateurs turcs dans les salles de cinéma. Elle adapte un feuilleton culte local, où dans la violence d'un patriotisme nationaliste, le principal héros, Polat Alemdar, un agent secret, joue les justiciers.

Le ténébreux Polat avait déjà sévi dans le nord de l'Irak, vengeant l'honneur de la nation bafoué par les Américains en 2006. Surfant sur l'antiaméricanisme de l'opinion publique, "La vallée des loups-Irak" s'inspirait d'un incident survenu en 2003 où des militaires turcs avaient été cagoulés et menottés par des officiers américains. L'incident avait été ressenti comme une offense à l'honneur national, et le film avait battu tous les records  d'entrées dans les salles de cinéma du pays.

L'agent secret avait ensuite vengé en 2011 les victimes turques de la  flottille vers Gaza tués par un commando israélien en 2010.