L'éternelle fascination du cinéma pour les politiques

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/11/2013 à 20H14, publié le 10/11/2013 à 16H48
Extrait de Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier © Francetv/culturebox

Le monde de la politique a toujours fasciné le cinéma. C'est une source intarissable pour les réalisateurs. A l'affiche cette semaine, "Quai d'Orsay" de Bertrand Tavernier et "Doutes" bientôt sur les écrans.

Deux films liés à la politique sont ou vont sortir ce mois de novembre 2013.

Le long métrage "Doutes" de Yamini Lila Kumar est une chronique du sentiment politique avec Christophe Barbier, célèbre directeur de L'Express, qui joue son premier rôle au cinéma et l'acteur Benjamin Biolay, militant de gauche.
Bertrand Tavernier signe une comédie "Quai d'Orsay". Le réalisateur porte à l'écran la bande dessinée de Blain et Baudry. Inspirée de l'expérience de Baudry au ministère des Affaires étrangères entre 2002 et 2004, cette BD traite de l'immersion dans l'entourage d'un ministre (clairement inspiré de Dominique de Villepin) d'un jeune homme chargé d'écrire ses discours. Dans le film de Bertrand Tavernier, Thierry Lhermitte est l'avatar de Dominique de Villepin. Si Thierry Lhermitte signe son grand retour au cinéma, le comédien n'a pas souhaité rencontrer son modèle avant le tournage. En revanche, l'ancien ministre des affaires étrangères a accepté lui de visionner le film, une fois terminé.

Les décryptages de Bertrand Tavernier,  Antonin Baudry et Pierre Langlais

La politque, ses personnages de pouvoir et ses intrigues ont toujours intéressé le cinéma ! Le cinéma américain bien évidemment mais aussi français.
Le dernier scandale politique qui a passionné le monde entier a déjà suscité l'intérêt du réalisateur Abel Ferrara. "Welcome to New York" retrace l'affaire DSK avec Gérard Depardieu dans le rôle principal et Jacqueline Bisset dans celui d'Anne Sinclair. Sa sortie est prévue en 2014. Bien avant cela, le film "La conquête" sorti en mai 2011 avec le brillant Denis Podalydes raconte l'ascension de Nicolas Sarkozy au pouvoir suprême. La même année, "L'exercice de l'état " est un film sur les luttes de pouvoir, le chaos, la crise économique. Surtout, il pose la question de savoir à quels sacrifices les hommes sont-ils prêts dans un état qui dévore ceux qui le servent.