Entre fiction et réalité, Laurent Poncelet redonne voix aux exclus

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/03/2016 à 16H16, publié le 08/03/2016 à 15H54
La troupe des "Mange-Cafards" en plein tournage à Grenoble 

La troupe des "Mange-Cafards" en plein tournage à Grenoble 

© France3/culturebox

La troupe grenobloise "Mange-Cafard" tourne jusqu'au 15 mars "Des gens passent et j'en oublie...". Ce court métrage réunit des comédiens amateurs marqués par la vie et des professionnels. Cette comédie sociale raconte le kidnapping d'un banquier par un groupe d'exclus. L'humain est une fois de plus au cœur de ce nouveau projet de Laurent Poncelet.

C'est une démarche artistique peu commune. Faire vivre le théâtre au coeur de la cité, mobiliser les habitants autour de créations artistiques et impliquer les plus marginalisés, les oubliés de la société. Tel est le propos de la compagnie Ophélia Théâtre, crée par Laurent Poncelet.

Le réalisateur invente un théâtre qui bouscule et donne la parole à l'homme opprimé. L'humain est au coeur de son propos, à l'image de cette histoire d'exclus qui se rassemble pour kidnapper un banquier.

Pascal et Salim, deux comédiens amateurs de la troupe "Mange-Cafard" campent des personnages qui, au fond, ne sont pas si loin d'eux.  

Reportage : Damien Borrely - Gilles Ragris 
"Des gens passent et j'en oublie.." ce court-métrage de 40 minutes sur fond de crise sociale, s'annonce loufoque, hors-norme, une sorte d'ovni décalé et engagé. 

La Compagnie Ophélia organise depuis une dizaine d'années le FITA Rhone-Alpes, un festival international de théâtre-action avec des spectacles du monde entier, choisis pour la force de leurs contenus, sur des sujets brûlants avec l'objectif de ne pas laisser le spectateur indifférent.

Laurent Poncelet enchaîne les créations. L'une des dernières en date  "Le Soleil juste après" a suscité beaucoup d'intérêt. Un spectacle musical original, d'une grande force, créé avec 11 artistes des favelas du Brésil, des périphéries du Maroc et des rues du Togo. Des danseurs et musiciens qui ont tous connu la vie dans la rue. La création est en tournée jusqu'au 4 avril dans toute l'Europe.