Des figurants recrutés à Cherbourg pour le prochain film de Valérie Donzelli

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/09/2014 à 15H17, publié le 11/09/2014 à 14H24
Casting à Cherbourg

Casting à Cherbourg

© Capture d'écran

Le château de Tourlaville dans la Manche accueillera dès le 15 octobre le tournage du prochain film de Valérie Donzelli. La réalisatrice de "La guerre est déclarée" adapte pour la première fois au cinéma, l'histoire d'amour sulfureuse entre Julien et Marguerite, exécutés pour adultère et inceste en 1603. A cette occasion, 150 figurants ont été recrutés à Cherbourg.

Cet automne, le château de Tourlaville sera investi par une équipe de cinéma pour le tournage d'un film sur l'histoire sulfureuse de Julien et Marguerite, frère et soeur, jugés et exécutés pour adultère et inceste en 1603. C'est la réalisatrice Valérie Donzelli qui s'empare de ce scénario, inspiré d'une histoire vraie, que François Truffaut avait lui aussi envisagé d'adapter.

A cette occasion, 150 figurants ont été recrutés lors d'un casting à Cherbourg, pour interpréter des villageois et des domestiques. Le tournage doit débuter le 15 octobre.

Reportage : Sylvain Rouil - Pauline Latrouitte-Vincent Potel 


Cette histoire d'amour incestueux a énormément inspiré les historiens, écrivains et romanciers. Dès 1920, celui considéré comme l'un des maîtres du roman historique français par ses pairs, Tancrède Martel, s'attache à l'histoire et publie : "Julien et Marguerite de Ravalet : un drame passionnel sous Henri IV". 

Dans la série de ses romans "La Florentine", dont le premier tome est paru en 1988, Juliette Benzoni raconte l'histoire d'un frère et d'une soeur incestueux, très similaire à celle des Ravalet.  En 1987, l'historien Michel Carmona sort  "Une affaire d'inceste, Julien et Marguerite Ravalet'. Dans "Les anges maudits de Tourlaville", sorti en 2004, l'écrivain, essayiste Yves Jacob revient sur cette tragédie vieille de plusieurs siècles qui a marqué à jamais l'histoire de la Normandie.