Dans le 8e Star Wars, Felicity Jones en mission pour détruire une arme terrible

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/04/2016 à 14H05, publié le 08/04/2016 à 14H03
Felicity Jone dans le 8e épisode de la saga "Star Wars"

Felicity Jone dans le 8e épisode de la saga "Star Wars"

© The Walt Disney Company France

La première bande annonce du prochain "Star Wars ", qui doit sortir en fin d'année, a dévoilé jeudi d'infimes bribes de ce que sera le huitième opus de la saga intergalactique, avec a priori une nouvelle fois un personnage féminin en tête d'affiche.

L'histoire de "Rogue One: A Star  Wars  Story" se déroule chronologiquement avant l'épisode 4, "Un nouvel espoir", sorti en 1977.
 
La bande annonce de 100 secondes dévoilée par Disney se penche sur une jeune rebelle, Jyn Erso, jouée par la Britannique Felicity Jones. Celle-ci est envoyée en mission pour enquêter sur une nouvelle arme terrible développée par l'Empire, en l'occurrence l'Etoile de la Mort, et trouver comment la détruire.
 
Le visage de Felicity Jones, qui a notamment donné la réplique à Eddie Redmayne dans "Une merveilleuse histoire du temps", n'est pas sans rappeler celui de l'héroïne de l'épisode 7, "Le Réveil de la Force", campée par l'autre comédienne britannique Daisy Ridley.
La première bande annonce de "Rogue One", le 8e Star Wars


Mads Mikkelsen, Forest Whitaker, Riz Ahmed

Les fans s'interrogeaient ainsi pour savoir quel lien de parenté éventuel les unit : la rebelle Jyn Erso (Felicity Jones) serait-elle la mère de Rey  (Daisy Ridley) ?
 
Le scénariste et critique américain Scott Weinberg, qui n'a pas participé au film, observait sur Twitter qu'on pouvait "compter les femmes importantes dans les six premiers Star Wars sur les doigts d'une main, c'est bien de voir la balance se rééquilibrer maintenant".
 
Dans sa quête pour aller dérober les plans de l'Etoile de la Mort, Felicity  Jones croisera notamment les acteurs Mads Mikkelsen, Forest Whitaker ou Riz Ahmed.
 
La bande annonce, déjà visionnée à près de 700.000 reprises quelques heures après sa sortie, est assez angoissante, avec une alarme qui résonne pendant de longues secondes. Elle permet de voir que les rebelles auront affaire aux fameux quadripodes impériaux (les "transports blindés impériaux"), ces gigantesques animaux de métal puissamment armés, et elle lance plusieurs pistes. Ainsi, il  n'est pas exclu que Dark Vador lui-même figure dans le film : quelques notes de  la "Marche impériale" résonnent en effet à la toute fin de la bande annonce,  des notes qui annoncent en général l'apparition du Seigneur Vador...
 
Autant de points d'interrogation qui ne seront certainement pas levés avant la sortie du film, programmée pour la mi-décembre en France.