Après 10 ans d'absence, Bertolucci tourne un huis clos à Rome

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 16/12/2011 à 18H46
Bernardo Bertolucci revient derrière la caméra après dix ans d'absence pour tourner "Io et te"

Bernardo Bertolucci revient derrière la caméra après dix ans d'absence pour tourner "Io et te"

© Anne-Christine Poujoulat / AFP

Bernardo Bertolucci, réalisateur du "Conformiste" et du "Dernier Empereur", a achevé vendredi à Rome le tournage de "Io e te" ("Toi et moi"), face à face entre un adolescent et sa sœur. qui signe son retour derrière la caméra après dix ans d'absence.

"Io e te", dont le tournage avait débuté en octobre, est tiré du livre homonyme de l'auteur à succès Niccolo Ammaniti. Lorenzo, un adolescent solitaire de 14 ans décide de s'enfermer une semaine dans la cave de son immeuble à l'insu de ses parents qui le croient au ski.

C'est sans compter sans le pouvoir de nuisance de sa demi-soeur Olivia, rebelle de 24 ans qui vient bouleverser son plan. "C'est ce que les Français appellent un huis clos", a observé Bertolucci au cours d'une conférence de presse sur le plateau du film, dans le quartier du Trastevere, après la diffusion d'un extrait où les deux jeunes protagonistes, acteurs débutants, se disputent puis dansent.

"Dans presque tous mes films, il y a des personnages qui dansent (...) Ce  sont comme des espaces poétiques où l'on peut s'attarder", a-t-il noté, se remémorant le tournage du "Dernier tango à Paris" avec Marlon Brando et Maria Schneider.

 

 

Le réalisateur de 70 ans, désormais cloué sur une chaise roulante, s'est aussi expliqué sur ce qui l'a poussé à revenir à la réalisation.

"J'ai du mal à résister quand on me parle d'un jeune qui est en train de  grandir (...) Les adolescents sont en perpétuelle mutation: pour moi, c'est irrésistible", a confié le maestro, coiffé de son éternel chapeau à large bord. "Tourner relève pour moi un peu du miracle, mais cela me semble aussi tout à fait normal, même si cela fait  9-10 ans que je ne tournais pas".

"Cela me semble incroyable d'être ici alors qu'il y a seulement un an je  n'aurais même pas pensé faire un autre film", a reconnu le maestro, qui a noté dans un sourire avoir la chance que "son domicile ne soit qu'à 45 secondes en chaise roulante" du plateau.

Il a également précisé que pour des raisons de délai, il avait renoncé à la 3D, qu'il avait envisagée pour ce film.

"Les prochains mois seront consacrés au montage de  "Io e te", mais aussi à ce que je ferai tout de suite après", a-t-il dit, faisant part de son "envie de recréer un petit plateau" pour un nouveau tournage.

Le réalisateur Bertolucci reçoit la palme d'honneur en mai 2011

Le réalisateur Bertolucci reçoit la palme d'honneur en mai 2011

© Valery Hache / AFP

En mai, Bertolucci avait reçu sous une ovation au festival de Cannes une Palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Son dernier film, "Innocents"  (The Dreamers) remonte à 2003.