"The Amazing Spider-Man" : quand j'étais petit

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 05/07/2012 à 09H55
The Amazing Spider-Man de Marc Webb

The Amazing Spider-Man de Marc Webb

© Sony-Columbia

De Marc Webb (Etats-Unis), avec Andrew Garfield, Emma Stone, Rhys Ifans – 2h17- sortie le 4 juillet

Synopsis

Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors…

On aime le côté ténébreux et rebelle de Spider-Man, moins les effets spéciaux…

Dans ce 4e volet, on remonte aux origines de l'homme araignée, à son enfance, comme l'avait fait Sam Raimi, le réalisateur des trois premiers épisodes. Les studios Sony-Colombia n'ont pas résisté à rajeunir à nouveau leur héros, qui a déjà engrangé 2,5 milliards de dollars.

Et l’on découvre un Peter Parker, orphelin, rebelle et ténébreux, lancé sur la piste de ses parents mystérieusement disparus. Le super méchant, c’est le lézard, un scientifique- apprenti sorcier, ancien collègue du père de Parker. Le jeune réalisateur Marc Webb (35 ans, auteur de « 500 jours ensemble »), tient son fil, fouille la psychologie de son héros, mais il s'égare dans des séquences pré-ados dégoulinantes de musique sirupeuse.

Quant aux effets spéciaux, ils rappelent les comics des origines et finissent par faire sourire. Reste une jolie histoire d’amour. Andrew Garfeld teste ses pouvoirs et pas seulement sur sa planche à roulette. Sa petite amie, incarnée par Emma Stones qui succède à Kirsten Dunst, n’a rien d’une potiche. Fille du capitaine de police Georges Stacy, elle a du cran. On se souviendra également du sauvetage d'un enfant sur le pont de Brooklyn,de l’ébouriffante séquence des grues de chantier formant une passerelle géante pour voler au secours d'un Spider-Man blessé, et cette façon fabuleuse qu'à notre héros de dégainer sa toile (les enfants vont adorer !).

L’homme araignée a 3 petites semaines d’avance sur l’autre blockbuster de l’été, "Batman, The Dark Knight Rises" de Peter Nolan, attendu le 25 juillet. Un combat acharné s’annonce entre les deux supers héros…  les paris sont ouverts !