Mort de l'acteur britannique Bob Hoskins

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/04/2014 à 18H20, publié le 30/04/2014 à 14H54
L'acteur Bob Hoskins s'est éteint à l'âge de 71 ans

L'acteur Bob Hoskins s'est éteint à l'âge de 71 ans

© CARL COURT / AFP

L'acteur britannique Bob Hoskins, célèbre pour son rôle dans "Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ", est mort le 29 avril au soir à l'âge de 71 ans, à la suite d'une pneumonie. Il a tourné pour les plus grands réalisateurs dans près de 70 films, dont "Hook ou la revanche du Capitaine Crochet" de Steven Spielberg ou, dans un tout autre registre, "Le voyage de Félicia" d'Atom Egoyan.

Le Londonien rond et débonnaire, "s'est éteint paisiblement à l'hôpital la nuit dernière, entouré de sa famille", à la suite d'une pneumonie, selon le communiqué. 
Bob Hoskins, comédien anglais qui a accédé à la célébrité en jouant dans des films de gangster dans les années 1980, restera associé à quelques grands rôles de Hollywood, parmi lesquels Eddie Valiant dans "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?" de Robert Zemeckis (1988), film qui associait avec fantaisie et génie le dessin animé au film d'acteurs. Bob Hoskins déclarait être devenu acteur "en regardant les femmes". "Ce  sont les meilleurs professeurs, pendant des siècles elles n'ont pas pu s'exprimer autrement que par les regards et les gestes. Exactement comme le font les acteurs".
Qui veut la peau de Roger Rabbit ? final
Des débuts timides en Angleterre

Bob Hoskins a commencé tardivement la carrière en débutant à l'âge de vingt-six ans au théâtre, où il trouve cependant rapidement sa place. Il en est de même avec les séries de télévision, puis le cinéma, au début des années 1970. La consécration vient, pendant la décennie suivante, avec des rôles dans des films importants, comme "Cotton Club" de Francis Ford Coppola de 1984 (où il est Owney Madden), ou "Brazil" du britannique Terry Gilliam en 1985 (où il est Spoor).

Star éclectique à Hollywood
Le Britannique s'est fait connaître du grand public avec son interprétation du détective Eddie Valiant en 1988 dans "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?". Le film "Mona Lisa" de Neil Jordan lui a, quant à lui, valu le prix  d'interprétation masculine du festival de Cannes, le Golden Globe et le Bafta du meilleur acteur ainsi qu'une nomination pour l'Oscar dans la même catégorie.

Au total, il aura tourné pour les plus grands réalisateurs dans près de 70 films, dont "The Long Good Friday" de John  MacKenzie (1979), "The Wall" d'Alan Parker (1982), "Hook ou la revanche du  Capitaine Crochet" de Steven Spielberg (1991), "Super Mario  Bros." (1993), "Nixon" de Oliver Stone (1995) ou "Le voyage de Félicia" (Felicia's  Journey) d'Atom Egoyan (1999).
Dans son dernier rôle, Bob Hoskins jouait l'un des sept nains dans  "Blanche-Neige et le chasseur" aux côtés de l'actrice américaine Kristen Stewart, sorti en 2012. L'acteur a également écrit et réalisé "The Raggedy Rawney" en 1988, puis en 1995 "Les voyageurs de l'arc-en-ciel" et en 1999  "Tube Tales", avant de  prendre la casquette de producteur notamment pour "Madame Henderson présente" de Stephen Frears, dans lequel il jouait au côté de sa compatriote Judi Dench.


Réactions 

Atteint de la maladie de Parkinson, il avait annoncé en 2012 qu'il mettait un terme à sa carrière.
Plusieurs acteurs ont fait part de leur émotion à l'annonce de sa mort. L'Américain Samuel L. Jackson a été l'un des premiers à réagir, se disant, sur son compte Twitter, "profondément attristé" par la mort "d'un gentleman au talent véritablement immense".  L'acteur américain James Woods, qui a joué avec Bob Hoskins dans "Nixon" d'Oliver Stone, a également twitté: "quelle perte terrible. C'était un type bien et un artiste magnifique".