Meryl Streep : "Etre actrice m'a empêchée d'être folle ou suicidaire"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/02/2014 à 14H32, publié le 17/02/2014 à 12H25
En 35 ans de carrière, Meryl Streep a su incarner toutes les femmes, fragiles, fortes, joyeuses ou sombres

En 35 ans de carrière, Meryl Streep a su incarner toutes les femmes, fragiles, fortes, joyeuses ou sombres

Meryl Streep va-t-elle décrocher son 4e Oscar pour son rôle dans « Un été à Osage County » ? Le film de John Wells sort sur les écrans le 26 février. De passage à Paris, l’actrice la plus titrée du cinéma était l’invitée du journal de France 2 pour évoquer une carrière exceptionnelle, riche de rôles différents. Moment fort de cette interview : l'émotion de Meryl Streep face à la Callas, son idole.

Ce n’est pas un hasard si Meryl Streep voue un véritable culte à Maria Callas. Née dans le New-Jersey, fille d’un pharmacien et d’une dessinatrice, Mary Louise Streep a d’abord voulu être cantatrice, se passionnant pour l’opéra. Dès l’âge de douze ans, elle apprend le chant puis découvre le théâtre au Vassar College dans l’Etat de New York. Une découverte qui va la détourner de sa vocation initiale. Elle sort diplômée de cette école en 1971 avant de passer une maîtrise d’arts appliqués à la Yale Drama School en 1975, où elle joue dans une quarantaine de pièces.

Premiers rôles au théâtre mais succès au cinéma

Ses premiers « vrais » pas sur scène se feront la même année à Broadway dans « Trelawny of the wells ». Le théâtre va l’accaparer jusqu’en 1977. Année décisive pour sa carrière car elle va y enchaîner trois rôles qui vont la faire connaître du grand public. L’un à la télévision avec la série « Holocaust » de Marvim Chomsky qui lui permet de décrocher un Emmy Award. Les deux autres au cinéma, dans « Julia » de Fred Zinnemann avec Jane Fonda et Vanessa Redgrave mais surtout dans « Voyage au bout de l’enfer » de Michael Cimino (film qui lui vaudra sa première nomination aux Oscars, catégorie seconds rôles). Ce film, tout comme « Holocaust », seront des succès critiques tout autant que public.
Extrait "Holocaust" Meryl Streep
Dès lors, la peau diaphane, la beauté lumineuse, le jeu précis et juste de Meryl Streep ne quitteront plus les écrans de cinéma…et les palmarès du 7e art. Nommée 18 fois aux Oscars, Meryl Streep a remporté deux Oscars de la meilleure actrice pour "Le choix de Sophie" en 1983 et "La dame de fer" en 2012. Son troisième titre lui avait été décerné en 1980 pour "Kramer contre Kramer" dans la catégorie meilleur second rôle féminin.
A 64 ans, elle se retrouve donc une fois de plus dans la liste des nominés pour les Oscars 2014 (qui auront lieu le 2 mars prochain) pour son rôle dans « Un été à Osage county ». Ce film réalisé par John Wells est une adaptation de « August : Osage County », une pièce de théâtre de Tracy Letts, pour laquelle le dramaturge a reçu le Prix Pultizer 2008 et plusieurs Tony Awards dont celui de la meilleure pièce.  

Le film raconte les retrouvailles dans une famille de l'Oklahoma, réunie pour l'enterrement du chef de famille. Au cours d'un dîner, secrets et rancoeurs vont refaire surface sous l'impulsion de sa veuve Violette (Meryl Streep), une femme à forte personnalité, d’une franchise implacable et blessante, qui malmène ses proches, surtout à ses filles dont l'aînée est Julia Roberts. Meryl Streep, qui avait vu et aimé la pièce sept ans auparavant, a reconnu avoir ressenti "une immense jubilation à jouer le rôle de cette femme qui dit tout ce qu'elle pense sans se soucier de savoir si cela plaît ou pas".
Meryl Streep et Julia Roberts  dans "Un été à Osage County"

Meryl Streep et Julia Roberts  dans "Un été à Osage County"

© Tobis Film