Les stars aux obsèques de l'acteur Philip Seymour Hoffman

Par @Culturebox
Publié le 08/02/2014 à 12H55
L'acteur Philip Seymour Hoffman à New York,  en novembre 2013.

L'acteur Philip Seymour Hoffman à New York,  en novembre 2013.

© Dennis Van Tine / Newscom / Sipa

Meryl Streep, Cate Blanchett, Spike Lee et de nombreuses célébrités ont rendu vendredi à New York un dernier hommage à l'acteur Philip Seymour Hoffman, se joignant à la famille pour des obsèques religieuses privées.

Quelque 400 personnes ont pris part à la messe de funérailles de l'acteur de 46 ans, décédé dimanche d'une apparente overdose d'héroïne, qui s'est déroulée à l'église catholique Saint Ignace de Loyola, sur Park avenue à Manhattan. C'est dans cette même église qu'avaient eu lieu en 1994 les obsèques de Jackie Kennedy.
On y remarquait les acteurs Amy Adams, Joaquin Phoenix, Justin Theroux, Julianne Moore, Ethan Hawke ou encore Michelle Williams, dont l'ancien compagnon Heath Ledger était également décédé d'une overdose. Beaucoup avaient tourné avec Hoffman.
L'ex-compagne de l'acteur, Mimi O'Donnell, était accompagnée des trois enfants du couple, deux filles et un garçon : Willa, 5 ans, Tallulah, 7 ans et Cooper, 10 ans. La cérémonie était fermée à la presse et au public, et seuls les invités figurant sur une liste ont pu franchir les lourdes portes de bronze de l'élégante église jésuite, inaugurée en 1898.
Un enfant chéri d'Hollywood
Oscar du meilleur acteur en 2006 pour son rôle dans "Truman Capote", Philip Seymour Hoffman était l'un des acteurs les plus appréciés d'Hollywood et l'un des enfants chéris du cinéma indépendant.

Ce blond solidement charpenté avait tourné dans une cinquantaine de films, de "Boogie Nights" à la saga "Hunger games", en passant par "Magnolia", "The Master", ou  encore "Le talentueux M. Ripley". Il était aussi acteur de théâtre, et sa mort a causé une émotion considérable.
 
Mort d'une overdose d'héroïne ?
Il a été retrouvé mort dimanche chez lui, sur le sol de sa salle de bains, une aiguille encore dans le bras. Plus de 50 sachets d'héroïne ont été découverts dans son appartement de Greenwich village ainsi que des seringues et des médicaments.
L'autopsie pratiquée lundi n'est pas encore parvenue à des résultats définitifs sur les raisons de sa mort, en attendant les conclusions d'analyses complémentaires.

Selon les enquêteurs, l'héroïne retrouvée chez lui n'était pas coupée avec du Fentanyl, un puissant analgésique qui, mélangé à de l'héroïne, a causé des dizaines de morts récemment dans le nord-est des Etats-Unis.