Le réalisateur de "Titanic", James Cameron, perd un sous-marin dans les abysses

Par @Culturebox
Publié le 13/05/2014 à 11H11
James Cameron et son Deepsea  Challenger à bord duquel il avait plongé dans la Fosse Marianne en 2012.

James Cameron et son Deepsea  Challenger à bord duquel il avait plongé dans la Fosse Marianne en 2012.

© Mark Thiessen/AP/SIPA

Le réalisateur de "Titanic" et "Avatar", James Cameron, a perdu un robot d'exploration sous-marine immergé à près de 10.000 mètres dans la fosse des Kermadec, l'une des plus profondes du monde.

"C'est comme d'avoir perdu un ami", se lamentait Cameron sur la page Facebook de l'institut océanographique américain de Woods Hole (WHOI). Le Nereus a implosé sous la pression, dans cette fosse du Pacifique. Programmé pour remonter automatiquement en cas de perte de contact avec la  surface, l'engin n'est pas reparu. L'équipage a rapidement repéré des objets  flottants qui se sont révélés appartenir au Nereus, a précisé le WHOI dans un  communiqué.

Une perte pour la science des profondeurs

Le robot "était le seul véhicule en service dans le monde capable d'atteindre les profondeurs extrêmes des fosses océaniques. C'est une perte tragique pour la science des profondeurs", a estimé James Cameron.

Le cinéaste hollywoodien est lui-même piqué d'exploration sous-marine. En  2012, il avait établi un record en plongeant en solo vers le point le plus  profond de la planète, à 10.898 m, dans la fosse Marianne, à bord du Deepsea Challenger, qu'il avait ensuite offert au WHOI.
La mission HADES explore les grands fonds marins du Pacifique depuis début avril. Une trentaine de scientifiques y participent, dont la biologiste suisse Béatrice Lecroq.