L'acteur américain Mike Connors, interprète de Mannix, est mort

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 29/01/2017 à 16H12, publié le 27/01/2017 à 15H23
Mike Connors dans le rôle de "Mannix"

Mike Connors dans le rôle de "Mannix"

© Kobal / The Picture Desk

Acteur et producteur mondialement connu pour son rôle du détective privé Joe Mannix dans la série télévisée "Mannix", diffusée de 1967 à 1975, Mike Connors est décédé mercredi à l’âge de 91 ans, à Tarzana, à Los Angeles, en Californie.

D’origine arménienne, né en 1925 à Fresno, en Californie, Mike Connors, de son vrai nom Krekor Ohanian, est le cousin de Charles Aznavour, et a fait essentiellement carrière à la télévision.

Ses débuts s’effectuent sous les sunlights d’Hollywood, où il joue pour la première fois en 1952 dans le thriller "Le Masque arraché" de David Miller (qui a tourné avec les Marx Brothers "La Pêche au trésor"), aux côtés de Joan Crawford et Jack Palance. Il tournera régulièrement pour le cinéma jusqu’en 1958, principalement dans des films d’action à petits budgets, d’aventures, fantastiques, de science-fiction ou des westerns.
Charles Aznavour (avec une amie), MaryLou Willey Connor (au centre, épouse de l'acteur Mike Connors) et Mike Connors en 1962 à Paris

Charles Aznavour (avec une amie), MaryLou Willey Connor (au centre, épouse de l'acteur Mike Connors) et Mike Connors en 1962 à Paris

© DALMAS/SIPA
Son morceau de bravoure est d’apparaître dans le rôle secondaire d’Amelekite dans "Les Dix Commandements", le péplum biblique de Cécil B. DeMille en 1955, où il côtoie Charlton Heston, Yul Brynner, Anne Baxter, Edward G. Bobinson et Yvonne de Carlo. On le verra également en 1965 dans "Harlow, la blonde platine", biopic de l’actrice Jean Harlow signé Gordon Douglas. Il joue également dans ce film au côté de Leslie Nielsen, qu’il retrouvera des années plus tard dans "Dracula, mort et heureux de l’être" de Mel Brooks en 1995.

Mais c’est la télévision américaine des années 50 qui lui fait très tôt les yeux doux, dès 1956, où il joue dans la célèbre série "Gunsmoke", la plus longue série télévisée de western, diffusée de 1955 à 1975. Puis il apparaît dans "Maverick", "Mike Hammer", ou "Les Incorruptibles".
Lalo Schifrin : générique de "Mannix"
Mais c’est la série "Mannix" qui lui apporte la  notoriété, où il tient le rôle-titre d’un détective charmeur au grand cœur, à partir de 1967. Elle est créée et produite par Bruce Geller qui, un an auparavant, a lancé "Mission impossible". La série s’étend sur huit saisons jusqu’en 1975 et bénéficie d’un thème musical signé Lalo Schiffrin, également compositeur de celui de "Mission impossible", sur un générique révolutionnaire en "split screen" (écran séparé en damier) qui a fait le tour du monde. Comme dans "Star Trek", "Mannix" contribua à popularisé les rôles féminins noirs à la télévision, en la présence de la secrétaire du détective, Peggy, tenue par Gail Fisher.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !