Jodorowsky met en vente de l''argent poétique" pour financer son prochain film

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 18/02/2015 à 14H27, publié le 18/02/2015 à 12H26
Un billet d'argent poétique" d'Alejandro Jodorowsky

Un billet d'argent poétique" d'Alejandro Jodorowsky

© Alexandro Jodorowsky/Kicstarter

Le cinéaste, acteur, père des "midnight movies" (projections de minuit), scénariste de bandes dessinées et analyste des tarots émérite franco-chilien, Alejandro Jodorowski, a lancé une souscription sur le site Kickstarer sous la forme de faux billets de banque à son effigie, qu'il appelle "argent poétique", pour boucler le budget de son prochain film, "Poesia sin fin" ("Poésie sans fin").

Chacun des six billets de 1, 10 et 100 "dinero poetico" a un recto et un verso différents accompagné d'un court texte en espagnol de Jodorowsky ayant pour thème l'argent, par exemple : "L'argent apporte la lumière à qui l'emploie à la floraison du monde, et flétrit qui pour sa gloire assimile son âme à sa fortune".
Verso d'un billet d'"argent poétique" d'Alejandro Jodorowsky

Verso d'un billet d'"argent poétique" d'Alejandro Jodorowsky

© Alejando Jodororowsky/Kickstarter
Le réalisateur de 86 ans espère ainsi rassembler 350 000 dollars (307 000 euros), soit le dixième du budget de son film. Moyennant 30 dollars, les souscripteurs recevront l'équivalent en "argent poétique" et la possibilité de voir le film en streaming en août 2016, le film étant censé être bouclé en février de la même année. Le début du tournage est prévu cet été à Santiago. Pour un don de 1000 dollars ou plus, "Jodo" a créé un "chèque poétique", signé de sa main, dont le verso est imprimé d'un texte poétique de son cru, en espagnol, sur le thème de l'argent. Selon le montant du don, il donne accès à d'autres avantages, tel que voir figurer son nom dans le générique du film, ou être invité à sa Première.
L'affiche de "Poesia sin fin" d'Alejandro Jodorowsky

L'affiche de "Poesia sin fin" d'Alejandro Jodorowsky

"Poesia sin fin" est censé être la suite de son film précédent "La Danse de la réalité" (2013) qui racontait sous une forme surréaliste l'enfance du cinéaste au Chili. Dans son prochain film, Jodorowsky veut évoquer son adolescence à Santiago dans les années 40-50, ses premiers amours et sa découverte de l'art.

Le financement participatif de films est devenu courant ces dernières années. Libération rappelle ainsi mercredi que Dario Argento y a eu recours dernièrement, en rassemblant en décembre 2014 200 000 dollars pour financer son prochain film "Sandman" où il renoue avec le "giallo" (films a suspense italiens), avec Iggy Pop.