INTERVIEW. Jean-Pierre Mocky à Cognac : "Je donne autre chose aux acteurs"

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/10/2015 à 11H41, publié le 19/10/2015 à 11H36
Jean-Pierre Mocky au festival de Cognac

Jean-Pierre Mocky au festival de Cognac

© France 3

Au festival "Polar, le festival" de Cognac, qui s’est achevé ce dimanche, rencontre avec le réalisateur Jean-Pierre Mocky. Pour celui qui a engagé tous les acteurs importants du cinéma français, les acteurs viennent tourner parce qu’ils savent qu’il leur proposera autre chose.

Reportage : Jérôme Deboeuf, Vincent Piffeteau et Josiane Etienne
"Les acteurs viennent pour moi, affirme Jean-Pierre Mocky, pour que je leur donne autre chose, que je leur fasse faire autre chose. Ils sacrifient le pognon, explique-t-il, en se disant: Mocky ne va pas me payer très cher mais il va me faire faire quelque chose que je n‘ai pas fait. C’est comme quelqu'un à qui il manquerait un costume et qui s’en ferai faire un exprès".

L’homme à la centaine de films, se considère aussi, dit-il, comme "un espion". Un espion au service du public à qui "l’on cache des choses de la vie politique et publique. Les gens qui ignorent ces choses, je suis là pour les renseigner".
Jean-Pierre Mocky répond aux questions du public

Jean-Pierre Mocky répond aux questions du public

© France 3

Jean-Pierre Mocky en quelque clics

Jean-Pierre Mocky est né à Nice en 1933. Il a donc 82 ans. Il a produit, réalisé, monté ou participé à plus d’une centaine de films, téléfilms et documentaires ou courts-métrages.

Il garde l’image d’un metteur en scène sulfureux qui vise le plus souvent les élites ou la bêtise humaine au travers de films souvent conçus comme des farces. Aucun des grands mouvements de société ne le laissent indifférent. Il les retravaille ensuite à sa manière. Entre 1960 et 2015, il aura fait travailler la quasi totalité des acteurs français les plus connus.
"Monsieur Cauchemar" le dernier film de J.P.Mocky

"Monsieur Cauchemar" le dernier film de J.P.Mocky

© France 3