Depardieu va-t-il s'installer en Mordovie ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/01/2013 à 17H43, publié le 06/01/2013 à 14H28
Gérard Depardieu brandit son passeport russe (Saransk, Mordovie, 6 janvier 2013)

Gérard Depardieu brandit son passeport russe (Saransk, Mordovie, 6 janvier 2013)

© Caroline Larson/MAXPPP

Après avoir reçu son passeport russe et rencontré Vladimir Poutine samedi, Gérard Depardieu s’est rendu dimanche en Mordovie pour recevoir un appartement ou une maison, selon les images de la télévision russe. On lui aurait même proposé de devenir ministre régional de la Culture

A sa descente d’avion à l’aéroport de Saransk, la capitale de la Mordovie (640 km à l’est de Moscou), l’acteur français a été accueilli par le gouverneur de la région et des femmes en costume traditionnel qui ont chanté pour lui sur le tarmac.
 
"Gérard Depardieu a été accueilli comme un héros" à Saransk, a indiqué une  journaliste de la chaîne de télévision russe d'informations en continu Russie 24, ajoutant que l'acteur était venu pour fêter le Noël orthodoxe, célébré le 7  janvier.
Depardieu brandit son passeport
Portant un manteau et une chemise à col ouvert, il a aussitôt exhibé son nouveau passeport russe devant une nuée de caméramen et de photographes qui l'attendaient à l'aéroport sous la neige.

Lors d'une rencontre à l'opéra-théâtre de Saransk, le gouverneur de Mordovie, Vladimir Volkov, a proposé à Depardieu de choisir un appartement ou un endroit pour se construire une maison, selon l'agence Itar-Tass.
 
Le site local MordovMedia précise que l'acteur français s'est déjà vu "offrir un appartement". Les autorités locales ont aussi "promis" de lui "construire une maison au coeur des magnifiques forêts de Mordovie et au bord  de l'Insar", une rivière locale, selon la même source.

Selon une source locale citée par l'agence Ria Novosti, le gouverneur lui a même proposé de devenir ministre de la Culture de Mordovie: "Si M. Depardieu le souhaite, nous pouvons lui proposer ce poste", a-t-il dit.

Au cours de ce séjour en Mordovie, en présence de nombreux journalistes  russes, Depardieu a demandé aux représentants des médias français de quitter la  salle, selon la télévision russe.

Gérard Depardieu devrait rentrer rapidement à Paris, où il est convoqué mardi par la justice pour conduite en état d'ivresse.
 
Gérard Depardieu dans une publicité russe, à Saint-Petersbourg (6 janvier 2013)

Gérard Depardieu dans une publicité russe, à Saint-Petersbourg (6 janvier 2013)

© Olga Maltseva / AFP
Une région connue pour ses prisons
La Mordovie est plus connue pour ses camps de prisonniers que pour ses attraits touristiques. Une des deux jeunes femmes membres du groupe punk féministe Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp pour une prière anti-Poutine en février 2012, purge sa peine dans la région.
Après avoir acheté une maison à Néchin, un hameau belge près de la frontière française, et s’être renseigné sur les conditions d’obtention de la nationalité belge, Gérard Depardieu a réclamé la citoyenneté russe, qui lui a été accordée par décret par le président Vladimir Poutine. L’acteur trouve qu’il paie trop d’impôts en France. En Russie, tout le monde paie 13 % d’impôt sur le revenu.
Le Kremlin a confirmé que Depardieu avait reçu  son passeport russe samedi soir lors d'une "brève rencontre" avec le président  Vladimir Poutine dans sa résidence de Sotchi, sur les bords de la Mer Noire.
 
Très célèbre en Russie, Depardieu apparaît régulièrement dans diverses publicités, notamment pour la banque Sovietski et pour une marque de ketchup.

Le SNJ-CGT demande à Depardieu d'intervenir pour les journalistes russes
Le syndicat des journalistes CGT a sollicité avec ironie "l'appui" de Gérard Depardieu pour intercéder auprès de son "ami" Poutine afin de faire la lumière sur les "assassinats de journalistes" en Russie.

Selon le SNJ-CGT, plus de 20 journalistes russes ont été tués en quelques  années.