Décès du cinéaste Hector Babenco

Par @Culturebox
Publié le 14/07/2016 à 19H08
Hector Babenco, cinéaste argentin naturalisé brésilien.

Hector Babenco, cinéaste argentin naturalisé brésilien.

© Tiziana Fabi / AFP

Le réalisateur Hector Babenco, réalisateur de "Le baiser de la Femme Araignée" et de "Pixote", est mort d'un arrêt cardiaque mercredi dans la nuit dans un hôpital de Sao Paulo. C'est ce qu'ont indiqué jeudi des proches du cinéaste argentin naturalisé brésilien.

D'après la presse brésilienne citant des sources de sa maison de production, le réalisateur du "Baiser de la Femme Araignée" (Kiss of the Spider Woman) (1985) et "Carandiru" (2003) était entré à l'hôpital mardi pour subir une opération mais il est mort d'un arrêt cardiaque le lendemain.
 
Né à Mar del Plata (Argentine) en 1946, Babenco vivait au Brésil depuis le milieu des années 60 et avait acquis la nationalité brésilienne en 1977.

Il avait été nominé à l'Oscar du meilleur réalisateur pour le "Baiser de la Femme Araignée", basé sur le roman éponyme de l'Argentin Manuel Puig. Pour ce même film, l'acteur américain William Hurt avait remporté l'Oscar du meilleur acteur.

 

Hector Babenco avait également réalisé "Pixote la Loi du Plus Faible" (1981), film bouleversant sur la vie d'un enfant des rues initié en prison à "la loi du milieu", et "Carandiru" (2003), sur la rébellion et le massacre de 111 détenus par la police de Sao Paulo, en 1992.


Son dernier film "Mon Ami Hindou" avec William Dafoe comme personnage principal et sorti en 2016, est inspiré de la vie du réalisateur, auquel il a été diagnostiqué un cancer du système lymphatique en 1990, une maladie qu'il a vaincue après huit ans de traitement.

 
"Ce n'est pas une biographie. On ne peut pas être l'objet d'inspiration de sa propre oeuvre. Il y a des éléments dans le personnage de William Dafoe qui ressemblent à ce que j'ai subi, mais c'est une histoire de fiction", a-t-il dit en présentant le film à Rio de Janeiro au début de cette année.