David Lynch prône la méditation pour les vétérans d'Afghanistan

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/04/2013 à 19H47, publié le 12/04/2013 à 19H20
David Lynch le 2 avril 2013 à Los Angeles, lors d'une conférence sur le thème "Méditation et éducation"

David Lynch le 2 avril 2013 à Los Angeles, lors d'une conférence sur le thème "Méditation et éducation"

© Fraze Harrison / Getty Images / AFP

Le cinéaste américain, grand militant de la méditation transcendantale, encourage les soldats souffrant de stress post-traumatique à recourir à cette méthode pour apaiser leur mal-être. Il a d'ailleurs réalisé un documentaire sur ce thème.

David Lynch était invité à Beverly Hills (Californie) en cette fin de semaine pour présenter "Méditation, créativité, paix", son dernier film documentaire de 70 minutes consacré à cette technique mentale. Il en a présenté les effets positifs sur les enfants présentant des problèmes scolaires, les détenus et les femmes victimes de violences sexuelles.

La méditation, "un destructeur de stress"
"Des gens disent que c'est une forme de méditation à la Mickey Mouse ou que c'est pour les débutants. C'est n'importe quoi. Il s'agit d'une ancienne forme de méditation, très profondément bénéfique pour l'être humain", a plaidé David Lynch, illustre co-créateur de la série Twin Peaks (1990) et réalisateur des films "Elephant Man" (1980), "Blue Velvet" (1986), "Sailor et Lula" (1990) ou "Mulholland Drive" (2001).

"C'est un destructeur de stress et en ce moment, nous avons vraiment besoin de ce destructeur de stress", a-t-il déclaré après la projection privée de son film dans un théâtre de Beverly Hills.
Teaser (VO) de "Méditation, créativité, paix", le documentaire de David Lynch (2013)
"Vingt-deux vétérans se suicident chaque jour" aux USA
Le directeur de la Fondation David Lynch, Bob Roth, a précisé de son côté que le département de la Défense américain était en train d'étudier les possibles bénéfices de cette pratique pour les vétérans qui reviennent d'Irak et d'Afghanistan. "Vingt-deux vétérans se suicident chaque jour aux Etats-Unis. Ils sont désespérés. L'aide de pilules est sans effet et le cocktail médicamenteux qu'absorbent ces jeunes femmes et hommes les rend encore plus fous."

David Lynch, 67 ans depuis le 20 janvier, réalisateur plusieurs fois nommé aux Oscars et artiste aux multiples facettes, est un adepte très connu de la méditation transcendantale développée dans les années 1960 par le gourou indien Maharishi Mahesh Yogi (1918-2008), qui fut également proche des Beatles dans les années 1960.
Dans une interview accordée à l'institut INREES (décembre 2011), David Lynch évoque l'intuition, la méditation, la conscience, le stress, la colère, la mort... (VO sous-titrée en français)
Le tout nouveau documentaire suit le voyage en Europe de David Lynch, lors duquel l'artiste américain défend, auprès d'étudiants en cinéma, les bienfaits de la méditation transcendantale. Les séquences avec le cinéaste sont ponctuées de citations philosophiques, d'aphorismes religieux et de citations extraites des écrits sacrés hindous "Bhagavad Gita", avec du sitar en fond sonore.
Le 17 avril 2010, David Lynch et David Servan-Schreiber (1961-2011), médecin et neuroscientifique, discutaient de méditation transcendantale... 1re partie (conversation doublée en français)
Le 17 avril 2010, David Lynch et David Servan-Schreiber (1961-2011), médecin et neuroscientifique, discutaient de méditation transcendantale... 2e partie
Le 17 avril 2010, David Lynch et David Servan-Schreiber (1961-2011), médecin et neuroscientifique, discutaient de méditation transcendantale... 3e partie
Le 17 avril 2010, David Lynch et David Servan-Schreiber (1961-2011), médecin et neuroscientifique, discutaient de méditation transcendantale... 4e et dernière partie