Carrie Fisher : l'apnée du sommeil parmi les causes de sa mort

Par @Culturebox
Publié le 17/06/2017 à 13H06
Carrie Fisher à Hollywood le 14 décembre 2015, lors de la première de "Star Wars : le réveil de la Force"

Carrie Fisher à Hollywood le 14 décembre 2015, lors de la première de "Star Wars : le réveil de la Force"

© Ethan Miller / Getty Images / AFP

Disparue le 27 décembre dernier à l'âge de 60 ans, Carrie Fisher, la légendaire interprète de la princesse Leia dans "La Guerre des étoiles", a succombé à une apnée du sommeil et à "d'autres facteurs indéterminés", a annoncé vendredi soir le bureau du médecin légiste de Los Angeles.

Le bref communiqué rappelle que l'actrice américaine, héroïne emblématique de Star Wars, connaissait des problèmes de drogue, souffrait d'une maladie cardiaque et avait des plaques dans les artères. Quant à l'apnée du sommeil, pathologie encore peu connue mais qui peut avoir de graves conséquences, elle demeure difficile à diagnostiquer.

En janvier dernier, peu de temps après la mort de Carrie Fisher survenue le 27 décembre 2016, un début d'enquête avait conclu à une crise cardiaque. Le décès prématuré de l'actrice avait causé une grande émotion chez les millions d'amoureux de la saga spatiale dont elle était demeurée l'un des personnages les plus populaires depuis la sortie du premier film de la trilogie originelle en 1977. Carrie Fisher avait retrouvé son rôle dans la nouvelle trilogie mise en chantier autour de l'illustre franchise.

Née le 21 octobre 1956 à Beverly Hills, fille de la célèbre actrice Debbie Reynolds ("Chantons sous la pluie"...) et du chanteur Eddie Fisher, Carrie Fisher parlait ouvertement et sans complaisance, depuis des années, de ses problèmes de drogue et de ses troubles bipolaires qui la conduisaient à prendre de nombreux médicaments.

Le 23 décembre, alors qu'elle se trouvait à bord d'un vol transatlantique, Carrie Fisher s'est brusquement trouvée "en urgence médicale", selon les premières informations. Elle s'est éteinte quatre jours plus tard, à 60 ans. Sa mère Debbie Reynolds est morte le lendemain des suites d'une attaque cérébrale, à 84 ans. Mère et fille ont été enterrées en même temps et côte à côte.