Brigitte Bardot vedette d'une exposition photo à Los Angeles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/02/2012 à 16H23
Brigitte Bardot en 1956 dans "La mariée est trop belle" de Pierre Gaspard-Huit

Brigitte Bardot en 1956 dans "La mariée est trop belle" de Pierre Gaspard-Huit

© AFP / Screen Prod / Photononstop

Une exposition d'une quarantaine de photographies de l'actrice Brigitte Bardot, inaugurée mardi à Los Angeles, va voyager à travers les Etats-Unis durant toute l'année 2012, a annoncé son organisateur Henry-Jean Servat. Nom de code de l'expo : "BB Forever".

Henry-Jean Servat, biographe de stars et ami intime de "BB", a déjà consacré des livres, ainsi que des expositions, à Brigitte Bardot. Cette fois, il a choisi, à la demande des hôtels Sofitel, une quarantaine des plus beaux clichés de l'icône française, évoquant sa carrière mais aussi son combat pour la cause animale. Après Los Angeles, l'exposition itinérante voyagera dans les établissements de la chaîne hôtelière à travers les Etats-Unis, dont Chicago (avril-mai 2012), Washington (juin-septembre 2012) et New York (octobre-décembre 2012).

"BB" ne fera pas le déplacement
Brigitte Bardot ne traversera pas l'Atlantique pour se rendre à cette exposition-hommage. Le communiqué précise qu'elle "est évidemment enchantée de l'hommage initié par les hôtels Sofitel saluant une carrière qu'elle a délaissée mais qui l'encourage dans son combat pour le respect des animaux". Un catalogue "collector", réunissant notamment une lettre de Brigitte Bardot  et la majorité des photographies de l'exposition, a été édité aux Etats-Unis, spécialement pour l'occasion.

Si Brigitte Bardot  a toujours refusé de tourner aux Etats-Unis, malgré les multiples appels du pied d'Hollywood, elle y a connu un énorme succès dans les années 50 et 60, notamment après le sulfureux "Et Dieu créa la femme" -grand succès aux Etats-Unis, bien que largement censuré.

"Babette s'en va t'en guerre" de Christian-Jacque (1959)

"Babette s'en va t'en guerre" de Christian-Jacque (1959)

© AFP / Kobal / The Picture Desk
Elle avait "taclé" Sarah Palin
Toujours considérée par les Américains comme l'archétype du sex-symbol à la française, "BB" avait fait parler d'elle outre-Atlantique en 2008, lorsqu'elle s'était invitée dans la campagne électorale américaine en qualifiant la républicaine Sarah Palin, alors co-listière de John McCain, de "honte pour les femmes". Côté politique française, ses dernières prises de position favorables à Marine Le Pen ont suscité de nombreux commentaires.