Alain Delon va vendre des bronzes de Bugatti aux enchères

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/10/2016 à 14H21
Alain Delon le 17 juin 2016 à Nancy, à l'exposition "Moteur ça tourne... le cinéma français des années De Gaulle"

Alain Delon le 17 juin 2016 à Nancy, à l'exposition "Moteur ça tourne... le cinéma français des années De Gaulle"

© PhotoPQR / L'Est Républicain / MaxPPP

En 2014, Alain Delon assurait "qu'on ne verra(it) jamais de vente posthume" le concernant. Il semble vouloir tenir cet engagement : après ses tableaux, sa cave, ses montres, sa Ferrari et ses armes de collection, l'acteur met aux enchères douze bronzes de Rembrandt Bugatti le 22 novembre à Paris, a annoncé mardi la maison Christie's.

Le mardi 22 novembre, Christie's organisera une vente thématique dédiée au centenaire de la mort du célèbre sculpteur animalier italien Rembrandt Bugatti, frère cadet d'Ettore Bugatti, le fondateur de la marque automobile Bugatti.

Parmi les 17 pièces de la vente, douze proviennent de la collection d'art d'Alain Delon, précise Christie's dans communiqué. "Tel un vrai passionné, Alain Delon a toujours eu une adoration pour les œuvres de Bugatti. Il a été très touché par le destin tragique de l'artiste, qui s'est suicidé à l'âge de 32 ans, trop atteint par les atrocités de la guerre. L'acteur s'est toujours senti proche de l'être humain qu'était Rembrandt Bugatti, au-delà de l'artiste et partage la même passion pour les félins, dont il se sent si proche", ajoute la maison de ventes.

"Quand j'ai pris connaissance de cette vente anniversaire chez Christie's, j'ai voulu participer avec une sélection de ma collection de R. Bugatti, pour accompagner Rembrandt, comme je l'ai toujours fait, depuis près de 50 ans maintenant. Pour qu'il reste présent et vivant, parce qu'il est plus vivant que jamais", confie Alain Delon, qui fêtera ses 81 ans le 8 novembre, dans ce communiqué.

Des sculptures rares estimées jusqu'à 700.000 euros

Un couple de léopards réalisé en 1913, est estimé entre 500.000 et 700.000 euros. Un bronze rare de Bugatti, "Femme au bas", exécuté en 1906 à quatre exemplaires, est estimé entre 400.000 et 600.000 euros.

"Il se trouve que, dans mon état et à mon âge, toute ma vie, j'ai accumulé des montagnes de choses. Je préfère laisser de l'argent à mes enfants", a confié en 2007 le "Samouraï" au Figaro. "Quand je me sépare de quelque chose, c'est de manière radicale."

La même année, l'acteur a vendu une grande partie de sa collection de peintures, une quarantaine de toiles des années 50, qui ont totalisé 8,74 millions d'euros, frais inclus.

En 2011, la vente aux enchères des grands crus de la cave d'Alain Delon a totalisé 250.412 euros (frais inclus) pour un millier de grands crus mythiques, plus de 2,5 fois les estimations.

Deux ans plus tard, l'acteur a vendu aux enchères sa Ferrari Testarossa, adjugée 171.500 euros (frais inclus), soit plus du double que l'estimation. En 2014, ses armes de collection dont la Winchester de la série TV "Au nom de la loi", cadeau personnel de Steve McQueen, ont totalisé 210.000 euros avec frais.