Vanessa Paradis évacue avec humour les rumeurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 24/01/2012 à 11H37
Vanessa Paradis et Johnny Depp : la fin d'une histoire

Vanessa Paradis et Johnny Depp : la fin d'une histoire

© KPB,/WENN.COM/SIPA

"La rumeur est fausse, bien sûr qu'elle est fausse" : ces quelques mots de Vanessa Paradis finalement lâchés mardi soir pour démentir toute séparation d'avec Johnny Depp, sont repris depuis dans toutes les langues sur la twittosphère.

Lancée depuis quelques semaines par la presse people anglo-saxonne et relayée partout dans le monde, la rumeur de séparation de Vanessa Paradis et Johnny Depp enflait. L'actrice, seule à Paris pour la promotion de "Café de Flore" qui sort mercredi en salle, a balayé en trois phrases le tintamarre, dans une interview sur Europe 1 : "Dès que je mange trois petits pois, je suis enceinte... Dès que je vais  visiter une ville, j'achète une maison... L'hiver je me sépare, l'été je me  marie... Ça fait quinze ans que je me marie tous les ans ! Si, en plus, il faut que je réponde à toutes les rumeurs".

 

 

Mardi soir, c'est dans "Le grand journal" que l'artiste a mis, un peu plus, les points sur les "i". "Quand on raconte qu'on achète des maisons dans le fin fond de la Creuse, qu'on a 52 maisons en France ! On se sépare l'hiver, on se marie tous les étés. Moi, j'en suis à ma douzième grossesse. Voilà, tout ça c'est pas grave. Après, par contre, quand ça peut faire du mal à mes enfants ...", a-t-elle ajouté. "La rumeur est fausse, bien sûr qu'elle est fausse" a-t-elle finalement répondu àMichel Denisot.

Relayée en France où Vanessa Paradis et Johnny Depp vivent la moitié de l'année, la presse people américaine évoque depuis plusieurs semaines avec insistance la séparation du couple. Les deux acteurs vivent ensemble depuis 14 ans, et sont parents de deux enfants, Lily-Rose, 12 ans, et Jason Jack Christopher, 9 ans.

Interprète principale de "Café de Flore", le film de Jean-Claude Vallée, Vanessa Paradis a assisté seule, lundi soir, à l'avant-première à Paris.