Tahar Rahim, un drôle de Père Noël au service d'une fable sympathique

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/12/2014 à 17H23, publié le 08/12/2014 à 16H38
Le Père Noël, une des scènes du film © DR

Les salles obscures accueillent en cette fin d'année, à partir de mercredi prochain, un nouveau Père Noël. Il est incarné cette fois-ci par l'acteur Tahar Rahim. Sous le déguisement, se cache un cambrioleur au coeur tendre. Il rencontre un petit garçon qui vient de perdre son papa et qui lui demande un service. L'interview.

Le Père Noël, en salles le 10 décembre 2014, réalisé par Alexandre Coffre, avec Tahar Rahim, Victor Cabal, Annelise Hesme,1h20.

Synopsis : En cette nuit de Noël, Antoine, six ans, n'a qu'une idée en tête : rencontrer le Père Noël pour faire un tour de traîneau avec lui dans les étoiles...
Alors que celui-ci tombe comme par magie sur son balcon, Antoine est trop émerveillé pour voir en ce Père Noël un cambrioleur déguisé qui dérobe les bijoux dans les appartements des beaux quartiers. Et malgré tous les efforts du Père Noël pour se débarrasser d'un Antoine déterminé, ils vont former alors un duo invraisemblable, parcourant Paris de toit en toit, chacun à la recherche de son rêve...

La bande annonce du film :
Parler du Père Noël au cinéma à la fin de l'année, c'est un passage incontournable. On ne compte plus les contes animés et filmés proposés dans les salles obscures. Au rayon détournement de genre, comme ici, on peut citer quelques exemple : "L'étrange Noël de M. Jack", de Tim Burton, l'histoire d'un boss d'Halloween qui veut faire main basse sur Noël, "Le Père Noël est une ordure", dans lequel le soir de Noël devient un soir de désespoir et de rire, ou encore "Bad Santa", comédie américaine de 2004, dans laquelle le Père Noël n'est pas très catholique : Tahar Rahim se trouve ici au coeur d'une comédie tendre, un registre nouveau pour un acteur qui s'est taillé en quelques années une belle réputation dans des thrillers, drames sociaux ou familiaux. Il est l'invité d'Elise Lucet dans les Cinq Dernières Minutes du 13 Heures de France 2 :