Daisy Ridley, nouvelle vedette de "Star Wars" : "Ce que George Lucas a créé, c'est magique"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/12/2015 à 11H58, publié le 12/12/2015 à 17H57
L'actrice britannique Daisy Ridley, rôle principal dans "Le Réveil de la force", le nouveau "Star Wars"

L'actrice britannique Daisy Ridley, rôle principal dans "Le Réveil de la force", le nouveau "Star Wars"

© Kiyoshi Ota / EPA / MAXPPP

La Britannique Daisy Ridley, 23 ans, se prépare à atteindre une célébrité galactique grâce à la sortie à partir de mercredi du "Réveil de la force", le nouveau "Star Wars" dont elle joue le personnage principal, Rey.

L'AFP a rencontré l'actrice qui a décroché dès son premier film au cinéma l'un des rôles les plus convoités des dernières années, à l'issue de plusieurs mois d'auditions.
              
Comment vous sentez-vous maintenant que sort enfin "Le Réveil de la  force" ? Comment vous préparez-vous à devenir une star mondiale ?
Je me sens très bizarre. Quand on a terminé de tourner, on se disait : "Oh le film sort dans tellement longtemps." Et maintenant, nous y voilà. J'ai peur que les gens le voient, et j'ai hâte en même temps. J'y pense tout le temps. Je m'entraîne deux fois par semaine en prévision du tournage d'"Episode VIII" (la  suite de la saga), l'an prochain. Mais je m'assure que tout ce qui était  important dans ma vie le reste. Je parle beaucoup à ma famille, je vois beaucoup mes amis. Je mange des bonnes choses! J'adore faire des gâteaux. Et l'une des choses que je préfère le plus au monde c'est me promener dans Londres. Il y a peut-être trois personnes qui m'ont reconnue l'an passé, alors tout va bien. Et même si plus de gens vont me reconnaître à présent, les Londoniens se focalisent sur leur vie à eux.
              
Est-ce que vous comprenez la passion des fans ? Vous vous habituez au phénomène "Star Wars" ?
Non, pas vraiment. On peut dire c'est les thèmes, c'est la Force, c'est les sabres lasers. Il y a juste quelque chose qui touche les gens et je ne pense pas qu'on puisse l'expliquer. Ce que George Lucas a créé, c'est magique. Et j'espère que nous allons faire perdurer cet amour (des fans), mais je ne m'y habituerai jamais. Tous les jours quelque chose me surprend. Notamment les limites atteintes par les fans. Parfois ça vous submerge, mais c'est aussi  excitant. Et c'est un sentiment tellement positif. Ca unit les gens et ça  n'arrive pas si souvent dans ce monde.
              
A quel point cela a-t-il été difficile de garder le secret autour du  "Réveil de la force" ?
J'ai dit à ma mère, "je n'en ai parlé à personne, alors tu n'as pas le droit d'en parler à qui que ce soit". Pendant trois mois ça a été dur car je ne pouvais même pas dire que j'avais été choisie pour le film. Les gens me  demandaient 'qu'est-ce que tu fais de tes journées?', 'pourquoi tu as tous ces  muscles?'. Ma famille et mes proches amis ne sont pas d'énormes fans (de "Star  Wars") alors ils ne me posaient pas de questions. Quoi que je dise ne pourra pas décrire le récit visuel extraordinaire que représente "Le Réveil de la force".