Gens du voyage et acteurs amateurs : rencontre avec les personnages de "Mange tes morts"

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/09/2014 à 16H28, publié le 18/09/2014 à 16H04
"Mange tes morts"  a été tourné avec des comédiens amateurs, tous issus de la communauté desYéniches, dont  Fred et Joseph Dorkel  (de dos sur la photo)

"Mange tes morts"  a été tourné avec des comédiens amateurs, tous issus de la communauté desYéniches, dont  Fred et Joseph Dorkel  (de dos sur la photo)

© France 3 Culturebox

Prix Jean Vigo à la dernière Quinzaine des réalisateurs à Cannes, le film « Mange tes morts - Tu ne diras point » de Jean-Charles Hue, est sorti le 17 septembre sur les écrans. Un moment fort pour les acteurs principaux du film, tous amateurs et tous issus de la communauté des gens du voyage. Fred Dorkel, qui tient le rôle principal, vit avec sa famille sur l'aire d'accueil Nord Beauvais.

Reportage : C. Juteau / G. Bezou / N. Perrin
En 2011, pour son premier film « La BM du Seigneur », Jean-Charles Hue avait déjà centré l’histoire sur les gens du voyage et la communauté des Yéniches. Une communauté d’ascendance européenne, évangéliste et composée d’environ 400 000 personnes. Issu d’une famille tzigane serbe, Jean-Christophe Hue a filmé durant sept ans la famille Dorkel. C’est comme ça qu’est né « La BM du Seigneur », une sorte de docu-fiction dans lequel Fred Dorkel, voleur et fêtard, change d’existence et de conduite après avoir été visité par un ange.
Le titre du second long-métrage de Jean-Christophe Hue, « Mange tes mort», est en fait une insulte chez les gitans. Elle signifie que l’on condamne son ennemi à renier ses ancêtres. Un acte déshonorant dans une communauté où le respect des parents et des ancêtres est fondamental. Pour en savoir plus sur ce film, salué par le Prix Jean Vigo, lire la critique Culturebox de Jean-François Lixon lors de la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes 2014.