"Randonneurs amateurs" : Redford et Nolte, les papys ont de la résistance

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Publié le 10/01/2016 à 09H24
Robert Redford et Nick Nolte dans "Randonneurs amateurs" 

Robert Redford et Nick Nolte dans "Randonneurs amateurs" 

© Alamode Film

Ils sont un peu rouillés, pas au top de leur forme. Bill et Stephen - Robert Redford et Nick Nolte - décident pourtant de se lancer dans une terrible et interminable randonnée, malgré les mises en garde. Le chemin va, on s’en doute, être semé d’embûches. Si on est ravis de retrouver ces deux grands acteurs, le film s’étire mollement dans les jolis paysages de l'Appalachian Trail.

La note Culturebox

2
2/5
Bill Bryson (Robert Redford) n’est plus tout jeune, mais l’idée de la retraite l’effraie. Tout mais pas ça. Et voilà que l’écrivain, grand sédentaire devant l'éternel, se laisse gagner par une idée folle : parcourir les 3500 km de l'Appalachian Trail, un sineux sentier de randonnée qui traverse plusieurs états américains. Un défi habituellement réservé aux sportifs surentraînés : le taux d’échec est de 90% ! Plus on lui déconseille l’aventure, plus il y croit et finit par convaincre une vieille connaissance, encore plus rouillée que lui, (Stephen Katz). "La plupart des gens abandonnent ? Mais on n'est pas la plupart des gens" fanfaronne Katz. Il fera moins le malin quelques centaines de kilomètres plus tard…

Et voilà les deux compères lancés sur cette maudite piste qui va évidemment leur réserver des tas de mauvaises surprises : tempête de neige, rencontre avec des grizzlys affamés ou avec une insupportable randonneuse presque aussi effrayante, voire même une pulpeuse blonde platine au mari très jaloux… Vous l’avez compris, ces "Randonneurs amateurs" ne font pas dans la dentelle, et ont pour principale ambition de nous faire rire de leurs mésaventures.

On rit malheureusement assez peu. Si les personnages sont sympathiques – Redford en intello amateur de second degré, Nolte quasi clochard obsédé par le sexe – leur association ne fait pas d’étincelles. Les deux comédiens ne sont plus tout jeunes et on entend les articulations grincer. Avec son genou en titane (et l’autre tout près de lâcher), Katz se traîne littéralement. Bryson-Redford est un peu plus vaillant, mais cette longue balade avance au ralenti.
Robert Redford et Nick Nolte dans "Randonneurs amateurs". © Alamode Film

Ce projet tenait à cœur à Robert Redford, tombé depuis longtemps sous le charme du best-seller de Bill Bryson ("A walk in the Woods"), qu’il aurait souhaité interpréter avec Paul Newman… un projet que la santé chancelante de ce dernier a compromis. C’est finalement beaucoup plus tard, et avec Nick Nolte, que Redford a réactivé l’adaptation. A l’arrivée, un film sympathique mais qui manque de rythme, d’ambition et de créativité. Une ligne qui restera mineure dans les CV des deux grands acteurs américains.
Robert Redford et Nick Nolte dans "Randonneurs amateurs" - © Alamode Film

Comédie américaine de Ken Kwapis – Avec Robert Redford, Nick Nolte et Emma Thomson. – Durée : 1h44 – Sortie : 13 janvier 2016

Synopsis : Célèbre écrivain, Bill Bryson refuse de s'accorder une retraite bien méritée, mais trop tranquille, auprès de son adorable épouse et de sa famille. Au contraire, il se lance un nouveau défi : parcourir les 3500 km de l'Appalachian Trail, sentier de randonnée préservé et sauvage qui relie la Géorgie au Maine. Les difficultés de l’exercice augmenteront lorsqu'il accepte la présence d'un compagnon de route – son viel ami Stephen Katz qu'il a perdu de vue depuis longtemps. Séducteur invétéré particulièrement malchanceux, Katz espère pouvoir échapper à ses dettes et vivre une dernière aventure avant qu'il ne soit trop tard. Seul problème : les deux hommes n'ont pas du tout la même conception de l’aventure…