"Rambo 5", "Expendables 4"... Stallone présente son programme chargé

Par @clairedigiacomi
Mis à jour le 16/08/2014 à 10H12, publié le 16/08/2014 à 10H06
Wesley Snipes, Antonio Banderas, Sylvester Stallone, Jason Statham et Kellan Lutz lors de la conférence de presse parisienne pour "Expendables 3".

Wesley Snipes, Antonio Banderas, Sylvester Stallone, Jason Statham et Kellan Lutz lors de la conférence de presse parisienne pour "Expendables 3".

© DR

Cinq poids lourds du casting d'"Expendables 3" étaient de passage à Paris pour présenter leur dernier film. Entrecoupé par des moments de franche rigolade avec ses collègues, Sylvester Stallone en a profité pour parler de ses nombreux projets cinématographiques.

En revoyant les images de l'arrivée des acteurs d’"Expendables" en char d’assaut au dernier festival de Cannes, on savait à quoi s’attendre en allant à leur rencontre. Wesley Snipes, Antonio Banderas, Sylvester Stallone et même les plus jeunes Jason Statham et Kellan Lutz sont aussi à l'aise face à la presse qu'avec une kalachnikov entre les mains, face aux caméras de cinéma.

Entre le concours de dessin que les acteurs organisent entre eux, en douce sur leurs calepins, et leurs réponses parfois surprenantes ("je veux simplement dire que les Expendables sauveront le monde", lâche Wesley Snipes après la première question), la conférence de presse d'"Expendables 3" a surtout permis de révéler tous les projets d'un Sylvester Stallone inépuisable.

Jean Reno ou Christophe Lambert dans "Expendables 4" ?

Quand on l’interroge sur la suite qu’il souhaite donner à "Expendables", "Sly" Stallone laisse la porte ouverte à absolument tous les projets possibles : plusieurs suites au cinéma, une déclinaison en série télé, des spin-off (un ou plusieurs personnages du film sont exploités dans un univers différent)… On pourrait croire que l'acteur cherche seulement à faire plaisir à son public, mais Stallone affiche en réalité une sérieuse détermination.

A 68 ans, il prépare un nouveau Rambo, "dans le genre de ‘No country for old men’ des frères Coen", 32 ans après avoir campé le rôle du célèbre mercenaire pour la première fois. Il parle également d’un film intitulé "Scarpa", dans lequel il jouera le rôle du mafioso italien Gregory Scarpa. D’après Le Figaro, le film sera réalisé par Brad Furman, à l’origine de "La défense Lincoln". Avi Lerner, producteur des "Expendables", devrait faire partie de l’équipe de production, selon Variety.
Bande-annonce de "Rambo", sorti en 1982.
Stallone ne manque surtout pas d’idées pour le prochain épisode des "Expendables". Il envisage de demander à Jack Nicholson ou Clint Eastwood de participer à sa "soupe bouillabaisse" (qu’il prononce plutôt "bouillobèze") d’acteurs à succès. Chez les Français, il cite Jean Reno ou Christophe Lambert, et imagine avec humour un Luc Besson dans le rôle du méchant.
Un "ExpandaBelles" en préparation

Interrogé sur la place des femmes dans "Expendables 3", dans lequel la jeune Luna (Ronda Rousey) est recrutée pour faire partie de l'équipe de mercenaires, Sylvester Stallone annonce même avoir l'intention de donner vie aux "ExpendaBelles", une unité spéciale au féminin. Même si tout cela sonne comme une blague, le film est réellement en préparation, et possède même déjà sa page iMdb.

A la fin du mois de juillet, une copie d'"Expendables 3" avait été volée et diffusée sur internet, trois semaines avant la sortie du film aux Etats-Unis. Pour Avi Lerner, le producteur du film, "c’est évidemment très dérangeant de savoir que certaines personnes volent ce travail, dans lequel nous avons investi beaucoup de temps, d’argent et d’énergie. Ces pirates sont des voleurs qui devraient finir en prison, et le gouvernement doit protéger ces œuvres. 'Expendables 3' doit être vu sur grand écran, d’autant plus que la version diffusée n’est pas la version finale du film."

Sylvester Stallone, lui, préfère rester dans son rôle pour répondre : "je peux vous dire que les Expendables feront la peau à cette personne dans le prochain épisode !"