"Qu'est-ce qu'on attend ?" : chronique d'un village alsacien 100% écolo

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/11/2016 à 12H11, publié le 23/11/2016 à 12H07
Des habitantes d'Ungersheim, le village alsacien qui s'est mis au vert 

Des habitantes d'Ungersheim, le village alsacien qui s'est mis au vert 

© M2R Films /Allo ciné

Après "Le monde selon Monsanto" et "Sacrée croissance !", la documentariste Marie-Monique Robin signe son premier film de cinéma. Tourné à Ungersheim, en Alsace, il raconte comment ce petit village de 2200 habitants a mis en place un programme de transition énergétique unique au monde. Une aventure exemplaire qui montre qu'un autre modèle est possible pour vivre mieux et préserver la planète.

Marie-Monique Robin est venue présenter son film sur le plateau du Soir 3. 
Auteur d'une quarantaine de documentaires pour la télévision sur des thèmes aussi graves que les femmes battues, la chasse aux pédophiles, la torture aux Etats-Unis ou encore le trafic d'organes, Marie-Monique Robin est une réalisatrice engagée qui se définit volontiers comme une lanceuse d'alerte.
affiche monsanto
Récompensée par le prix Albert-Londres en 1995, tous ses films sont le fruit d'une longue enquête de terrain. 
Depuis 2004, elle s'intéresse plus particulièrement aux menaces qui pèsent sur la biodiversité. 
Marie-Monique Robin 

Marie-Monique Robin 

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Marc OLLIVIER
C'est ainsi que la documentariste a découvert Ungersheim, un petit village du Bas-Rhin qui a lancé en 2009 un programme de démocratie participative baptisé "21 actions pour le 21e siècle" et englobant tous les aspects de la vie quotidienne : alimentation , énergie, transports, habitat, travail et éducation. 

Objectif : parvenir à l'autonomie énergétique et alimentaire. Et ça marche ! Désormais, la commune s'éclaire et se chauffe grâce aux énergies solaire et éolienne et ses habitants consomment de bons produits bio cultivés sur place. Quant aux enfants, ils vont à l'école à bord d'une charrette tirée par un cheval ! 

Ensemble, ici et maintenant 

"C'est pas le paradis sur terre", souligne Marie-Monique Robin, "mais c'est une belle dynamique des gens qui ont une vision d'avenir, qui sont conscients des enjeux du réchauffement climatique et qui veulent faire des choses ensemble, ici et maintenant". Et selon la réalisatrice, un tel modèle est transposable à grande échelle, dans n'importe quelle grande ville. 
Le village d'Ungersheim

Le village d'Ungersheim

© M2R Films /Allo ciné

Un retour à la terre et au bon vieux temps de nos grands-parents ? "Non, il n'y a pas de nostalgie", répond la réalisatrice. "Il y a au contraire une vision d'avenir. Il faut vraiment qu'on agisse rapidement si on veut stopper le réchauffement climatique". 

Tourné sur quatre saisons en 2015, "Qu'est-ce qu'on attend ?" a d'abord pris la forme d'un reportage de 52 minutes diffusé en mai dernier sur France 3 Alsace sous le titre "Sacré village !" Mais vu la richesse des témoignages, Marie-Monique Robin a choisi d'en faire un long-métrage de deux heures diffusé au cinéma, en substituant au commentaire journalistique la parole des habitants qui racontent eux-mêmes cette aventure citoyenne inédite.

A l'instar de "Demain", le documentaire à succès de Mélanie Laurent et Cyril Dion, "Qu'est-ce qu'on attend ?" est une bouffée d'air et d'espoir qui prouve que la transition écologique est possible, grâce à toutes sortes d'initiatives individuelles et collectives. 

affiche film robin


"Qu'est-ce qu'on attend ?" (119 minutes) 
Réalisé par Marie-Monique Robin
En salles le 23 novembre