"Pattaya", la Thaïlande à la sauce Kaïra

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 20/04/2016 à 14H09, publié le 20/02/2016 à 10H29
"Pattaya" de Franck Gastambide

"Pattaya" de Franck Gastambide

© John Waxxx / 2015 Mandarin Cinéma - Gaumont

Bon d’accord, ce n’est pas Les Kaïra 2… mais ça pourrait. Les ingrédients, les obsessions et l’humour sont du même acabit. On aime ou on déteste, en général pour les mêmes raisons.

La note Culturebox

3
3/5
Amateurs de mauvais goût, vous allez être servis. Les plats sont copieux : combats de nains, tourisme transexuel, diarrhées explosives, parodie de télé réalité, femmes voilées… Rien ne manque, Franck Gastambide ne recule jamais, et surtout pas devant l’autodérision. Ce qui rend l’ensemble supportable.

On rit de tout dans "Pattaya", et tout le temps : la fréquence des gags est sensiblement plus élevée que dans la moyenne des comédies françaises. Sans vouloir faire une suite de ses très lucratives "Kaïra" de 2012 (le film le plus rentable de l’année), le réalisateur en a repris les codes et les obsessions.

Trois gars d’une cité : Franky, accro à la musculation plongé en plein chagrin amoureux, gentil et bas du front ; Krimo, plus dégourdi, plus trouillard et surtout totalement obsédé sexuel ; Karim, l’inévitable nain, musulman très pieux. Le trio quitte la cité pour aller se la couler douce à Pattaya, temple du sexe balnéaire thaïlandais. Là-bas, il trouvera sur sa route : Ramzy (toujours aussi désopilant), Gad Elmaleh (nettement plus lourdingue), des dizaines de lutteurs nains, du sexe et des tas d’autres choses plus ou moins exotiques, comme ce chimpanzé qui devient leur coloc.
"Pattaya" de Franck Gastambide .

© John Waxxx / 2015 Mandarin Cinéma - Gaumont

"J’voudrais qu’elle voye que j’la kiffe de ouf" se lamente Franky (Franck Gastambide). Un peu plus tôt, c’est le paysage qui "est beau de ouf". Tout est "ouf", dans "Pattaya", héritier de la série "H" et de son non-sens à la française, en plus trash, limite scato parfois.

Dans le genre, la promesse est tenue. Si on retire le frein à main, on rit beaucoup, souvent, même si le film ralentit un peu dans sa deuxième partie. Les Américains ont les "Very Bad Trip", le cinéma français a Gastambide et sa bande. Dans les deux cas, le succès est au rendez-vous. "Pattaya" devrait le confirmer.

La fiche

Comédie française de Franck Gastambide – avec Franck Gastambide, Malik Bentalha, Anouar Toubali , Ramzy Bedia, Gad Elmaleh et Sabrina Ouazani – Durée : 1h37 – sortie : 24 février 2016 Synopsis : Franky et Krimo rêvent de quitter la grisaille de leur quartier pour partir en voyage dans la célèbre et sulfureuse station balnéaire thaïlandaise de Pattaya. Pour pouvoir s’y rendre à moindre coût, les deux amis ont la folle idée d’inscrire à son insu le nain de leur quartier au championnat du monde de Boxe Thaï des Nains. Mais ce qui devait être pour eux des vacances de rêves va se transformer en l’aventure la plus dingue et périlleuse de leurs vies.