"Mon amie Victoria" : différences de classes, différences de destins

Par @Culturebox
Publié le 31/12/2014 à 14H54
Mon amie Victoria, scène du film © Claire Nicol / films du Losange

A venir ce mercredi dans les salles obscures, "Mon amie Victoria", une comédie dramatique réalisée par Jean-Paul Civeyrac. Au travers du destin d'une jeune fille noire, issue d'un milieu modeste, il dresse un portrait glaçant d'une certaine frange de la population, nantie, et prête à abuser des situations pour satisfaire sa propre image.

Mon amie Victoria, sortie le 31 décembre 2014, 1h33, réalisé par Jean-Paul Civeyrac, avec Guslagie Malanda, Nadia Moussa, Catherine Mouchet, Pascal Greggory.

L'histoire : Victoria, fille noire de milieu modeste, n'a jamais oublié la nuit passée dans une famille bourgeoise, chez le petit Thomas. Des années plus tard, elle le croise à nouveau. De leur brève aventure naît Marie. Mais Victoria attend sept ans pour révéler l'existence de l'enfant au père. La famille de celui-ci est sous le charme de la petite fille, propose de l'accueillir régulièrement. Peu à peu, Victoria mesure les conséquences de cette générosité.

La bande-annonce :


Ce film est l'adaptation d'un roman, "Victoria et les Staveney", de Doris Lessing (Prix Nobel de littérature en 2007). Il s'agit de la deuxième adaptation par un réalisateur français d'une de ses oeuvres, après celle d'Anne Fontaine en 2013. Elle avait transposé sur grand écran le roman "Les grands-mères" sous le titre "Perfect Mothers" avec Naomi Watts et Robin Wright. Le réalisateur de "Mon amie Victoria", Jean-Paul Civeyrac, propose ici son huitième long-métrage après, entre autres, "Des filles en noir" et "A travers la forêt".

La présentation de Nathalie Hayter :