Janis Joplin, un destin sur grand écran

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/01/2016 à 10H54, publié le 05/01/2016 à 17H44
"Janis", le film documentaire de la réalisatrice américaine Amy Berg retrace le parcours fulgurant de l'icône rock des années 70

"Janis", le film documentaire de la réalisatrice américaine Amy Berg retrace le parcours fulgurant de l'icône rock des années 70

© Happiness Distribution

"Janis, little girl blue", le film documentaire de la réalisatrice Amy Berg dresse un portrait émouvant de l'icône rock des années 70. Réalisé avec de nombreux extraits de concerts et d'images d'archives, le film sort en salle le mercredi 6 janvier 2016.

Vibrant hommage à la chanteuse Janis Joplin, le film de la réalisatrice américaine Amy Berg  retrace la carrière flamboyante et écourtée de la chanteuse à la voix d'exception. "Janis, little girl blue" dévoile l'enfance douloureuse et les failles que l'artiste exprimait de manière spectaculaire sur scène. 

Reportage : M. Vial / G. Minangoy / ME Guidée Banerjee

Huit ans de recherches

Pour finaliser son projet, la réalisatrice Amy Berg a compulsé des dizaines d'images d'archives et de témoignages de proches, y compris le frère et la soeur de la "reine de la soul psychédélique". Le documentaire retrace très précisément ce qui animait et effrayait la jeune artiste.
Rejetée et moquée par ses camarades de classe, Janis Joplin s'est réfugiée très jeune dans la musique en écoutant du Blues

Rejetée et moquée par ses camarades de classe, Janis Joplin s'est réfugiée très jeune dans la musique en écoutant du Blues

© Happiness Distribution
Cette voix éraillée et puissante qui sortait de tout le corps de la rockeuse tel un incendie fulgurant disait bien davantage de ses blessures d'enfance. "Janis s'est servi de toute la souffrance de son enfance pour devenir l'artiste qu'elle a été, quand elle chantait on ressentait réellement l'angoisse qui était la sienne lorsqu'elle était sur scène", raconte la cinéaste. 
Janis Joplin archives2 © Happiness Distribution

Une voix irrésistible à la manière de Piaf

Lorsque Janis Joplin montait sur scène, sa voix et son énergie électrisaient les foules. La rage l'emportait sur la mélancolie et la magie opérait, un peu comme le faisait Edith Piaf quelques années avant. "Elles ont en commun d'avoir des voix irrésistibles. Il y a quelque chose dans le timbre, dans le phrasé, et dans ce qu'elles sont en tant que femme, quelque chose qui vous prend et qui ne vous lâche pas", analyse Jeanne-Martine Vacher, biographe de Janis Joplin. 
Janis Joplin archives3 © Happiness Distribution

La "Pearl" du Club des 27

La légende du rock'n'roll au tempérament de feu fracasse son destin au sommet de sa gloire. Tiraillée entre la célébrité à portée de main et son passé éprouvant, "Pearl" comme la surnommaient ses amis décède d'une overdose à l'âge de 27 ans en 1970.
Janis Joplin archives4 © Happiness Distribution
Une mort en plein vol qui la fait figurer aux côtés des Jimi Hendrix, Jim Morrisson, Brian Jones, Kurt Cobain ou encore Amy Winehouse dans le triste "Club des 27" 
"Janis", la bande-annonce

"Janis, Little Girl Blue" - Film documentaire américain d'Amy Berg - Durée 01h43 - Sortie le 06 janvier 2016