"L’Outsider" : Christophe Barratier décrypte l’affaire Kerviel

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 20/06/2016 à 17H11, publié le 19/06/2016 à 18H16
Arthur Dupont et François Xavier Demaison dans "L'ousider" de Christophe Barratier

Arthur Dupont et François Xavier Demaison dans "L'ousider" de Christophe Barratier

© 2015 - Jean-Marie Leroy Galatee Films

Après trois comédies ("Les Choristes", "Faubourg 36 ", "La Nouvelle guerre des boutons "), Christophe Barratier s’attaque à un sujet d’actualité avec "L’Outsider" qui sort mercredi. Il met à plat l’affaire Jérôme Kerviel, ce tradeur accusé par la Société Générale d’avoir fraudé et de lui avoir fait perdre quelque 5 milliards d’euros, dont le procès vient de voir un retournement en sa faveur.

C’est dire si le film de Christophe Barratier tombe à pic. Il a choisi dans le rôle de Kerviel Arthur Dupont, habitué jusqu’ici aux seconds rôles et François Xavier Demaison dans la peau de Keller, son mentor de la SG. Le cinéaste prend le parti de décortiquer la personnalité du tradeur, ses origines et sa plongée dans l’univers de la haute finance qui le dépasse. 

"L’Outsider" s’inspire du livre de Jérôme Kerviel, "L’Engrenage" (Flammarion), dans lequel il raconte ses déboires. Son alter ego à l’écran, Arthur Dupont, a de son côté rencontré l’ex-trader pour mieux cerner son personnage.

Reportage de P. Deschamps, E. Cornet, F. Blevis, P. grandouillet, J. Dejode :

"L’Ousider" s’inscrit dans une lignée de films inaugurée en 1987 avec "Wall Sreet" d’Oliver Stone, que l’on peut qualifier de thriller financier, explorateur des arcanes de la finance, de ses pratiques et de ses mœurs, pas toujours catholiques. Le sujet, en passe de devenir un genre à part entière, connaît deux fleurons remarquables dans sa filmographie : "Margin Call" de J. C. Chandor en 2012 et "Le Loup de Wall Street" de Martin Scorsese en 2012. Deux références incontournables.

Reportage :  E. Cornet / F. Blevis / P. Grandouiller / B. Vidal