"L'attente", avec Juliette Binoche et Lou De Laâge : un deuil, deux comédiennes magnifiques

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 12/12/2015 à 10H34, publié le 12/12/2015 à 10H31
Juliette Binoche et Lou de Laâge dans "L'attente" 

Juliette Binoche et Lou de Laâge dans "L'attente" 

© Bellissima Films

Dans une Sicile intrigante et brumeuse à souhait, une famille porte le deuil d'un jeune homme. Entre déni et passion, Juliette Binoche et Lou De Laâge nous offrent des interprétations d'une grande subtilité.

La note Culturebox

4
4/5
La carrière de Juliette Binoche est décidément repartie de plus belle ces dernières années, avec des rôles aussi divers que marquants, de "L'Epreuve" à "Camille Claudel", en passant par le remarquable "Sils Maria". Dans "L'attente", Binoche est à nouveau exceptionnelle, dans un rôle en retenue, débarrassée de tout artifice.
Juliette Binoche dans "L'attente"

Devant la caméra très inspirée de Piero Massina, une Sicile somptueuse, sauvage. Derrière les murs épais d'une maison charmante et décrépie, l'heure est au deuil et au silence. L'ambiance est presque mystique, l'image s'attarde sur des détails, le temps est suspendu. C'est dans cet environnement austère que débarque Jeanne (Lou de Laâge), venue rejoindre l'amoureux avec lequel elle entretient une relation cahotique et passionnée, Giuseppe, le fils d'Anna (Juliette Binoche).

Mais Giuseppe est l'absent. C'est de lui qu'on porte le deuil. Juliette ne le comprend pas, accepte les explications emberlificotées de sa mère, attend qu'il réapparaisse. Les deux femmes s'apprivoisent alors, autour d'un déni. Anna se laisse réchauffer par l'aura amoureuse que lui renvoie Jeanne, survivance de la passion de son fils, comme la lumière qui nous parvient d'une étoile déjà morte.
L'attente. © Alberto Novelli

Comme une parenthèse, une bulle de vie qui tarde à exploser, les quelques jours que passent ensemble les deux femmes sont des moments de grâce. Les voici joyeuses, espiègles, profitant d'une soirée de printemps. Bientôt, la réalité la plus crue reprendra ses droits… Binoche-De Laâge, deux comédiennes au sommet, illuminent ce beau film. Dans la sécheresse de ce deuil, elles conjuguent leurs interprétations d'une vérité insoutenable. Leur amour pour cet homme disparu est d'une infinie délicatesse.

Drame franco-italien de Piero Messina – Avec Juliette Binoche, Lou de Laâge et Giorgio Colangelli. Durée : 1h40 – Sortie : 16 décembre 2015

Synopsis : Dans les grands salons d’une ancienne villa marquée par le temps, Anna, touchée par un deuil soudain, passe ses journées dans la solitude. La campagne sicilienne, sauvage et d’une grande beauté, entoure la maison et l’isole tandis que le brouillard se lève lentement sur les flancs de l’Etna. Seuls les pas de Pietro, l’homme à tout faire, rompent le silence. A l’improviste arrive Jeanne, la petite amie de Giuseppe, le fils d’Anna, qu’il a invitée à venir passer quelques jours en Sicile. Anna ignorait l’existence de Jeanne et Giuseppe est absent. Il va revenir bientôt, très bientôt..... c’est ce que dit Anna à Jeanne. Les jours passent, les deux femmes apprennent lentement à se connaître et attendent ensemble le jour de Pâques, où Giuseppe rentrera pour la procession.