"Crash Test Aglaé". Julie Depardieu: "Le monde du travail te met dans une normalité atroce"

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/08/2017 à 10H55, publié le 01/08/2017 à 10H44
India Hair et Julie Depardieu

India Hair et Julie Depardieu

© France 3 / culturebox / capture d'écran

"Crash Test Aglaé" sort ce mercredi 2 août au cinéma. Premier long-métrage du réalisateur franco-canadien Eric Gravel, cette comédie sociale à "l'écriture inattendue" évoque l'impact des délocalisations. India Hair et Julie Depardieu étaient invitées sur le plateau de France 2 pour en parler.

Jeune ouvrière qui teste des voitures en cas d'accident, Aglaé (India Hair) exécute son travail avec rigueur et minutie sans jamais dire un mot. Mais voilà que son usine délocalise en Inde. Incapable d'accepter le moindre changement depuis son enfance, elle accepte de partir pour pérenniser un quotidien pourtant voué à être bouleversé. Avec un entetêment à la fois naïf et enfantin, là voilà donc qui part dans une vielle Citroën Visa sport avec Marcelle (Yolande Moreau) et Liette (Julie Depardieu) à l'autre bout du monde. Elles vont alors entreprendre un périple qui ne tardera pas à se transformer en une véritable quête personnelle. Un voyage qui leur permettra de "s'accomplir et de se trouver" selon les mots du réalisateur Eric Gravel. 


Un sujet douloureux traité avec légèreté  

Si ce film évoque un sujet sensible, celui des délocalisations et des logiques intraitables de la mondialisation, le parti pris par Eric Gravel est bien celui de la comédie. "Je trouve que l'écriture est inattendue et le fait que ça soit une comédie nous rend justement plus actifs, on peut avoir un point de vue sur ce qui se passe et ça nous permet d'agir" confie India Hair.
Liette (Julie Depardieu) - Aglaé (India Hair) - Marcelle (Yolande Moreau)

Liette (Julie Depardieu) - Aglaé (India Hair) - Marcelle (Yolande Moreau)

© France 3 / culturebox / capture d'écran

"Le monde du travail te met dans une normalité atroce" 

Et si ce changement, a priori catastrophique, constituait en réalité une formidable opportunité? Tout au long de ce voyage, chacune des trois femmes va progressivement se (re)découvrir, se libérant du cadre parfois écrasant du travail. Julie Depardieu (Liette) en parle. "Ce film nous dit que le monde du travail te met dans une normalité atroce et que tu t'oublies toi-même. On s'aperçoit que même si c'est atroce des usines qui ferment, de perdre son emploi, on se libère tout à fait autrement". 
Aglaé à moto 

Aglaé à moto 

© France 3 / culturebox / capture d'écran
A l'autre bout du monde, ce sont bien des expériences aussi inattendues qu'enrichissantes que les trois femmes vivront. "Des films qui commencent mal, on en voit quand même assez souvent. Et ce que j'ai bien aimé dans le travail d'Éric Gravel, le réalisateur, c'est notamment son court-métrage "Eau boy". C'était l'histoire d'un gars qui était trempé, il pleuvait, et il rencontrait une femme vent. Donc il y a toujours moyen de s'arranger avec une catastrophe au début ! Je trouve que c'est un film qui commence catastrophiquement et qui se termine bien. C'est déjà pas mal!" confie Julie Depardieu. 

"Crash Test Aglaé" sort ce mercredi 2 août au cinéma.