Judith Chemla dans "Ce sentiment de l'été" ou comment reprendre goût à la vie

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/02/2016 à 18H57, publié le 16/02/2016 à 18H00
Interview de l'actrice Judith Chemla pour "Ce sentiment de l'été"

Interview de l'actrice Judith Chemla pour "Ce sentiment de l'été"

© France3/Culturebox

Dans le dernier film de Mikhael Hers "Ce sentiment de l'été", Judith Chemla, ancienne pensionnaire de la Comédie-Française, interprète Zoé. Frappée par un drame familial, la jeune femme va devoir apprendre de nouveau à vivre. Rencontre avec cette comédienne pleine de promesses.

Au milieu de l'été, Sasha, 30 ans, décède soudainement. Alors qu'ils se connaissent peu, son compagnon Lawrence et sa sœur Zoé se rapprochent. Ils partagent comme ils peuvent la peine et le poids de l'absence, entre Berlin, Paris et New York. Trois étés, trois villes et le souvenir de la personne aimée : le temps de retrouver la lumière.


"Oui, c’est vrai, je pense que je suis pas mal à l’écran sur ce film", sourit-elle. Violoniste, elle découvre le théâtre au lycée et décide de suivre des cours afin d’intégrer le Conservatoire de Paris. Elle y rencontre Muriel Mayette qui l’embauche à la Comédie-Française. Après des années de loyaux services, elle quitte l’institution pour s’ouvrir à de nouveaux horizons.
 

Depuis, elle se consacre au cinéma. Elle tourne avec Guillaume Canet, Catherine Deneuve, Gérard Depardieu ou Didier Bourdon. C’est en 2012 qu’elle se fait reconnaître avec le film "Camille redouble" qui lui doit une nomination aux Césars dans la catégorie "Meilleure actrice dans un second rôle" en 2013. 

Je me suis dit que c’était un scénario touchant et unique qui n’est pas du tout écrit comme un scénario habituel. La vie s’immisce tout de suite d’une manière très forte entre chaque lignes.

Judith Chemla

Un film sur les gens

Son partenaire à l’écran, Anders Danielsen Lie, est un acteur norvégien dont la performance dans "Oslo, 31 août" avait été acclamée par la critique. Ce qu’elle aime chez Mikhael Hers c’est cette façon qu’il a de filmer les femmes et les rapports humains avec sensibilité, le trouble entre un homme et une femme au-delà du simple cliché : "Ce sont des choses uniques qui se passent entre un être et un autre. Il y a plein de mystère et de possibilités entre eux mais ils restent toujours en suspension sur un fil". 

Ce que Mikhael filme, c’est l’évidence du présent. On ne cherche pas, ni se creusent la tête. On est disponible pour les acteurs et pour l’imprévisible. Je ne dirais pas que c’est compliqué.

Judith Chemla
Photogramme de "Ce sentiment de l'été" avec Judith Chemla et Anders Danielsen L.

Photogramme de "Ce sentiment de l'été" avec Judith Chemla et Anders Danielsen L.

© allociné / Pyramide Distribution


Judith Chemla sera bientôt dans l’adaptation cinématographique d' "Une Vie", premier roman de Maupassant mis e, scène par Stephane Brizé, réalisateur de "La Loi du Marché"