Interview : Eddy Mitchell, "l'autre rockeur" est toujours là !

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/06/2013 à 13H53, publié le 24/06/2013 à 12H06
Eddy Mitchell lors de son concert d'adieu "Ma dernière séance" le 5 septembre 2011 à l'Olympia.

Eddy Mitchell lors de son concert d'adieu "Ma dernière séance" le 5 septembre 2011 à l'Olympia.

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Certains hommes ont un destin hors du commun. John Wayne, Dean Martin, Jonnhy et... Eddy ! Cowboy des temps modernes, Claude Moine, alias Eddy Mitchell, est bien l'un de ces monstres sacrés qui depuis 50 ans écume les scènes pour vibrer avec son public. Plus de tournée pour Mr Eddy mais de la musique plein la tête avec un nouvel album prévu pour novembre et beaucoup, beaucoup de cinéma ...

"J'ai été gâté par la vie", lance Eddy Mitchell. 71 ans, un charisme naturel, l'air de ne pas y toucher et des chaussettes toujours noires, le crooner fondu de cinéma  n'en a pas fini de nous étonner. Avec plus de 30 films à son actif et un César du meilleur second rôle en poche (en 1996 pour "Le bonheur est dans le pré" d'Etienne Chatiliez), le chanteur / acteur n'en est pas à son coup d'essai. Après avoir joué le père de Romain Duris dans "Populaire", le voilà transformé en entraîneur de foot bourru mais au grand coeur dans "Les Petits princes". Mais celui qui partageait ses vinyles avec Johnny reste un chanteur dans l'âme ... et ne pratique pas la langue de bois.

Reportage de V. Gaget, P. Deschamps, A. Zouioueche, L. Leou, C. Ferron
Eddy Mitchell, le port noble et l'esprit libre a toujours vu les choses en grand, inspiré par les grands espaces qu'arpentaient à cheval les héros des westerns américains. Auteur de la plupart des textes de ses chansons, Mr. Eddy est depuis toujours animé par la fièvre du rock'n'roll, bien qu'il ait un peu viré vers un style plus cronner à partir des années 70. "Elle avait les les yeux couleur menthe à l'eau", "Pas de Boogy woogie", "J'ai oublié de l'oublier" sont autant de classiques qui semblent avoir traversé les âges sans prendre une ride. Si son concert de septembre 2011 à l'Olympia était bel et bien le dernier, il ne compte pas pour autant arrêter la musique. On a hâte de découvrir son dernier album "retour aux sources" placé sous le signe de la soul et de la country.
Eddy Mitchell - "Pas de Boogy Woogie"
A partir du début des années 80, le chanteur mène de front une carrière d'acteur et de présentateur télé. C'est en 1982 qu'il commence à animer l'émission culte "La dernière séance" sur FR3, où il présente durant 16 années nombre de classiques du cinéma hollywoodien. Véritablement révélé en tant qu'acteur par "Je vais craquer" en 1980 où il interprète son propre rôle et consacré en 1981 dans "Coup de torchon" de Bertrand Tavernier, Eddy Mitchell enchaîne les rôles. Outre "Les Petits princes", il sera prochainement à l'affiche du nouveau film de Claude Lelouch, "Salaud on t'aime" et du "Grand départ" de Nicolas Mercier. Le beau conte de fée se poursuit pour Mr. Eddy, qui a même sorti l'an dernier une autobiographie : "Il faut sortir maintenant".
"Les Petits princes" : la bande-annonce