INTERVIEW. Deneuve et Frot réunies dans "Sage Femme", leur premier duo à l'écran

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/03/2017 à 17H41, publié le 20/03/2017 à 12H28
Catherine Deneuve et Catherine Frot invitées sur le plateau de France 2 pour "Sage Femme"

Catherine Deneuve et Catherine Frot invitées sur le plateau de France 2 pour "Sage Femme"

© France 2 / Culturebox

Elles n'avaient encore jamais été réunies à l'écran... Et pourtant, Catherine Deneuve et Catherine Frot forment un tandem hors pair dans "Sage femme", en salles mercredi ce mercredi 22 mars, une comédie dramatique de Martin Provost sur des contraires qui s'attirent.

"Sage Femme", le quatrième film de Martin Provost ("Séraphine" en 2008 et "Violette" en 2013)  met en scène Catherine Deneuve et Catherine Frot, les deux actrices fétiches du réalisateur. Claire, jouée par Catherine Frot, consacre sa vie aux autres et Béatrice incarnée par Catherine Deneuve est l'ancienne maîtresse de son père, qui s'est suicidé quand elle l'a quitté. 40 ans après leur dernière rencontre, les deux femmes diamétralement opposées se retrouvent. Invitées au 20 heures de France 2, les deux Catherine qui ne s'étaient jamais croisées sur un plateau de cinéma racontent leur duo complice. 

Frot, la sage

Martin Provost a écrit son film comme un hommage à la sage-femme qui lui a sauvé la vie. "Je voulais vraiment filmer des naissances. Et le postulat de départ, c'était que Catherine Frot fasse une formation de sage-femme et fasse les naissances et elle l'a fait, très courageusement", indique-t-il.
Catherine Frot dans le film de Martin Provost "Sage Femme"

Catherine Frot dans le film de Martin Provost "Sage Femme"

© Universum Film GmbH
Ce métier, les sages-femmes l'exercent comme un sacerdoce et le film le montre bien. Catherine Frot a dû se former au métier, le film donnant à voir de véritables accouchements. Cinq naissances ont été filmées pour l'occasion, en Belgique où la législation autorise de tourner avec des nouveau-nés. "J'ai toujours aimé endosser un métier pour un personnage, apprendre quelques gestes", explique Catherine Frot, avant d'ajouter "bon là j'avoue c'était gratiné, sage-femme, il faut le faire !"

Deneuve, la frivole 

Dans le film de Martin Provost, Catherine Deneuve interprète une "femme pas sage", libre et désinvolte qui aime l'alcool et le jeu. Un rôle très éloigné de la personnalité de la comédienne : "Je ne pourrais pas m'indentifier à elle, même si je l'aime beaucoup, elle est très loin de moi", avoue-t-elle. La star française a beau jouer une femme atteinte d'une tumeur au cerveau, c'est elle qui apporte une touche d'humour au film, disant qu'elle aime la bière quand on lui propose un traitement médical en Belgique. 
Deneuve Frot dans "Sage Femme" © Universum Film GmbH


Une partition de jeu pour chaque comédien

Le sentiment de "filiation est au coeur de l'histoire", explique Martin Provost, qui a imaginé le scénario en pensant à son duo d'actrices et à Olivier Gourmet, qui vient compléter la distribution dans le rôle de Paul, le voisin amoureux.
Olivier Gourmet et Catherine Frot dans "Sage femme". 

Olivier Gourmet et Catherine Frot dans "Sage femme". 

© Copyright Universum Film GmbH / Allociné

"Le casting dans le film, c'est presque plus important que la technique", souligne le cinéaste, évoquant dans les notes d'intention une Catherine Frot "très structurée" face à une Catherine Deneuve plus "dans l'instant" comme "une équilibriste". Incompréhension, reproches et distance vont caractériser le début de leur relation avant que ne s'établissent des liens plus tendres, évoquant une mère et sa fille. Après avoir été bousculée par Béatrice, Claire va évoluer, "ce chemin vers le pardon va la libérer", disent-elles en plateau. 
Catherine Deneuve et Catherine Frot dans "Sage femme".

Catherine Deneuve et Catherine Frot dans "Sage femme".

© Michael Crotto / Allociné


Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !