"Indésirables", un film pour bousculer les mentalités sur le sexe et le handicap

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/03/2015 à 12H13, publié le 17/03/2015 à 11H55
Aldo (Jérémy Elkaïm) et Stefana (Magali Le Naour-Saby), entre désir et dépendance.

Aldo (Jérémy Elkaïm) et Stefana (Magali Le Naour-Saby), entre désir et dépendance.

© Zelig Films Distribution

C’est un sujet tabou qui est au centre d’"Indésirables" qui sort le 18 mars au cinéma. Le film de Philippe Barassat évoque avec délicatesse et humour le métier d’assistant sexuel auprès des personnes handicapées. La comédienne Magali Le Naour-Saby, elle-même en situation de handicap, est venue parler du film sur le plateau du Soir 3. Un très joli moment.

"Aimer, c’est oser ". Avec justesse et beaucoup de sensibilité, Magali Le Naour-Saby parle d’"Indésirables". Le film, tourné en noir et blanc et avec des comédiens pour la plupart handicapés, raconte l’histoire d’Aldo (Jérémy Elkaïm), infirmier au chômage qui, pour financer les études de sa fiancée Lucie (Valentine Catzéflis) va devenir accompagnant sexuel. Un "sacerdoce" plus qu’un métier, qui va lui faire faire de belles rencontres à commencer par Stefana.


Magali Le Naour-Saby est Stefana. Cette jeune femme, "belle autant dans sa force que dans sa fragilité", ainsi que la décrit la comédienne, est en quête d’amour et de tendresse. "Quand on n'est pas maître de son corps, on a aussi droit au désir", explique-t-elle. Et l’actrice, également danseuse, sait de quoi elle parle, elle qui se déplace en fauteuil roulant. Un fauteuil qu’elle transforme à l’occasion en accessoire scénique dans ses chorégraphies.
 

Magali Le Naour-Saby est aussi une danseuse accomplie.

Magali Le Naour-Saby est aussi une danseuse accomplie.

© Capture d'écran France 3 / Emmanuelle Alès

Un corps assumé 
Un corps diminué, meurtri mais pleinement assumé. C’est de cela que traite "Indésirables". De ce droit au désir et à l’exultation des corps. Un sujet tabou en France où le statut d’assistant sexuel n’est toujours pas reconnu. Alors qu’en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark, en Italie et même dans la  très puritaine Autriche la profession est reconnue et des formations existent, la France a du mal à légiférer. 

La France en retard
En mars 2013, un député de l’Essonne rouvre le débat, clos quelques jours plus tard par un sénateur du même département qui y voit "une atteinte inacceptable à la dignité humaine".

"Indésirables" va peut-être heurter la sensibilité de certains, et surtout, susciter beaucoup d’interrogations. C’est ce qu’espère Magali Le Naour-Saby qui milite pour une vraie acceptation de la Différence au sens noble du terme. 

"Indésirables" de Philippe Barassat avec Jérémy Elkaïm, Magali de Staël, Magali Le Naour, Valentine Catzéflis, Bastien Bouillon...Sortie le 18 mars 2015.