"In Memorare" : l'hommage du festival de Rocamadour à Francis Poulenc

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/08/2016 à 11H12, publié le 23/08/2016 à 10H54
Christopher Gibert joue son Memorare en hommage à Francis Poulenc à Rocamadour

Christopher Gibert joue son Memorare en hommage à Francis Poulenc à Rocamadour

© France3/culturebox

A l'occasion de la 11 e édition du Festival de Rocamadour qui s'achève le 26 août, Christopher Gibert, un enfant du pays a fait entendre sa composition en hommage à Francis Poulenc "In Memorare". La beauté des lieux avait inspiré au compositeur l'une de ses plus belles ouvres de musique sacrée.

Le Festival de musique sacrée de Rocamadour est un véritable révélateur de talents. Il permet à de jeunes artistes de fonder leurs ensembles professionnels comme la Pellegrina aux sonorités baroques allemandes. Le Festival continue d'accompagner le chœur Exosphère dirigé par Jean-Philippe Billmann et a offert au jeune compositeur Christophe Gibert, âgé de 23 ans seulement, la possibilité de composer In Memorare, en hommage à Francis Poulenc.

Reportage : Amélie Poisson - Eric Marlot -  Corinne Norek

L'histoire entre Rocamadour et Francis Poulenc a commencé en 1936. Quand le compositeur français, auteur de plus de 200 mélodies découvre Rocamadour, il a un véritable coup de coeur. La beauté des lieux et la statue de la Vierge noire de Notre Dame, honorée dès le 12e siècle par des milliers de pèlerins, lui inspireront les Litanies de la Vierge Noire de Rocamadour. Chaque année, Poulenc reviendra dans ce lieu et donnera ainsi les plus belles pages de la musique sacrée du XXe siècle.

Avec une dixième édition couronnée de succès, le festival de Rocamadour qui accorde une large place à la musique du XVIIe et XVIIIe siècles, a gagné son pari : donner à ce grand site une manifestation culturelle d'envergure. Tous les artistes musiciens invités mettent en lumière le lien qui unit Francis Poulenc et le splendide site de Rocamadour.