"HHhH" : l'histoire de Reinhard Heydrich, l'architecte de la "Solution finale", portée à l'écran

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/06/2017 à 16H27, publié le 07/06/2017 à 11H44
Jason Clarke incarne "HHhH", Reinhard Heydrich le cerveau d'Himmler qui organisa l'extermination des Juifs sous le régime nazi

Jason Clarke incarne "HHhH", Reinhard Heydrich le cerveau d'Himmler qui organisa l'extermination des Juifs sous le régime nazi

© Mars Films

Le réalisateur Cédric Jiménez adapte au cinéma le livre de Laurent Binet "HHhH". Prix Goncourt du premier roman en 2010, le récit relate l'ascension fulgurante de Reinhard Heydrich. Bras droit d’Himmler, il est l’un des hommes les plus dangereux du régime nazi et considéré comme l'architecte de le "solution finale". Le film sort en salles ce mercredi 7 juin.

"HHhH" : quatre initiales funèbres pour "Himmlers Hirn heißt Heydrich" (le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich), le cerveau d’Himmler donc et chef de la Gestapo. Militaire déchu, entraîné vers l’idéologie nazie par sa femme Lina, Heydrich devient l’un des hommes les plus dangereux du régime.

Imaginer un plan d'extermination des Juifs

Hitler le nomme à Prague pour prendre le commandement de la Bohême-Moravie en 1941 et lui confie le soin d’imaginer un plan d’extermination définitif. Méthodique et extrêmement consciencieux, Heydrich est considéré comme l’architecte de la Solution Finale, son destin n'en restera pas moins funeste. 

Cédric Jiménez ("La French", "Aux Yeux de tous") porte à l'écran le roman de Laurent Binet qui lui a valu le prix Goncourt du premier roman en 2010 avec une affiche très 
hollywodienne. Jason Clarke, Rosamund Pike,  Jack O'Connell, Jack Reynor ou encore Mia Wasikowska sont au générique. 

Reportage : D.Wolfromm / B.Vignais / P.Crapoulet / S.Lacombe

Premier trébuchement du régime d'Hitler

Inspiré d'un fait réel, l'opération Anthropoid organisée par les services secrets britanniques le 27 mai 1942 pour assassiner Reinhard Heydrich est aussi le plus grand fiasco militaire du régime nazi. C'est l'un des plus hauts faits d’arme de la résistance en Europe occupée, un événement qui a ébranle le régime d'Hitler. "Faute d'armes, d'explosifs, faute de savoir-faire, il est très difficile en 1942 de frapper le dispositif ennemi. Exécuter un haut responsable allemand c'est quelque chose qui impressionne l'opinion publique avec des moyens limités", rappelle Olivier Wieviorka, auteur de "Histoire de la résistance" (Ed.Perrin). 
Jack O'Connell, Jack Reynor dans le rôles des deux résistants chargés d'assassiner Heydrich

Jack O'Connell, Jack Reynor dans le rôles des deux résistants chargés d'assassiner Heydrich

© Mars Films
Deux soldats tchèques, Jan Kubis et Jozef Gabcik, engagés aux côtés de la Résistance pour libérer leur pays de l’occupation allemande, sont chargés de la tâche. Ils ont suivi un entraînement à Londres et se sont portés volontaires pour accomplir l’une des missions secrètes les plus importantes, et l’une des plus risquées aussi : éliminer Heydrich. De violentes représailles suivront la mort du tortionnaire : près de 5000 citoyens tchèques sont assassinés. 

"HHhH" film français de Cédric Jiménez avec Jason Clarke, Rosamund Pike, Jack O'Connell, Jack Reynor, Mia Wasikowska - 02h00 - Sortie le 7 juin 2017

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
L’ascension fulgurante de Reinhard Heydrich, militaire déchu, entraîné vers l’idéologie nazie par sa femme Lina. Bras droit d’Himmler et chef de la Gestapo, Heydrich devient l’un des hommes les plus dangereux du régime. Hitler le nomme à Prague pour prendre le commandement de la Bohême-Moravie et lui confie le soin d’imaginer un plan d’extermination définitif. Il est l’architecte de la Solution Finale. Face à lui, deux jeunes soldats, Jan Kubis et Jozef Gabcik. L’un est tchèque, l’autre slovaque. Tous deux se sont engagés aux côtés de la Résistance, pour libérer leur pays de l’occupation allemande. Ils ont suivi un entraînement à Londres et se sont portés volontaires pour accomplir l’une des missions secrètes les plus importantes, et l’une des plus risquées aussi : éliminer Heydrich. Au cours de l’infiltration, Jan rencontre Anna Novak, tentant d’endiguer les sentiments qui montent en lui. Car les résistants le savent tous : leur cause passe avant leur vie. Le 27 mai 1942, les destins d’Heydrich, Jan et Jozef basculent, renversant le cours de l’Histoire.