"Expendables 3", vieux de la vieille et jeunes loups pour l'avant-première parisienne

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/08/2014 à 13H01, publié le 09/08/2014 à 12H27
Les " Expendables" de gauche à droite : Kellan Lutz, Jason Statham, Sylvester Stallone, Antonio Banderas et Wesley Snipes

Les " Expendables" de gauche à droite : Kellan Lutz, Jason Statham, Sylvester Stallone, Antonio Banderas et Wesley Snipes

© EPA/MAXPPP

Les gros bras d’"Expendables 3" avaient sorti leurs plus beaux costards le 7 août à Paris pour rencontrer leurs fans venus en nombre assister à l’avant-première du film sur les Champs-Élysées. Une partie du casting avait fait le déplacement : Sylvester Stallone, Wesley Snipes, Jason Statham, Kellan Lutz et Antonio Banderas ont ainsi fait le show sur le tapis rouge.

Reportage : L. Zephirin / B. Lucas / D. Loubere / M. Marini
"Expendables 3" sortira sur les écrans français le 20 août et tout laisse penser que le succès sera au rendez-vous. Le précédent opus, sorti le 22 août 2012, totalisait trois semaines après sa sortie plus de 1,6 million d'entrées, détrônant tous les autres films à l’affiche.

Le casting est pour beaucoup dans cette réussite. On a rarement vu autant de stars au m² ! Mais tous les petits nouveaux ne sont pas des stars. Hormis Mel Gibson et Antonio Banderas, on trouve le jeune Kellan Lutz (vu dans le péplum « The Legend of Hercules) mais aussi deux sportifs de haut-niveau qui ont entamé une reconversion hollywoodienne : Victor Ortiz, un ancien boxeur et Ronda Rousey, médaillée d’or en Judo aux Jeux Olympiques de Pékin.
Ronda Rousey rejoint la bande des Expendables

Ronda Rousey rejoint la bande des Expendables

© Metropolitan FilmExport
Sylvester Stallone a bien compris la recette. Le comédien (qui n’est pas le réalisateur du film, il s’agit pour "Expendables 3" de Patrick Hughes) ne cache pas qu’un quatrième épisode de la série est déjà programmé. On y verra peut-être des comédiens français, Stallone ayant confié qu’il avait d’ores et déjà pensé à Christophe Lambert et Jean Reno. Si la cadence de sortie des "Expendables" est respectée, ça laisse deux ans à nos coqs gaulois pour apprendre à manier les armes et fabriquer du muscle. Bon courage les gars !