"En mai fais ce qu'il te plaît", un film "particulier" pour Christian Carion

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/09/2015 à 14H29, publié le 14/09/2015 à 14H19
Mathilde Seignier et Olivier Gourmet, deux des principaux interprètes de "En mai fais ce qu'il te plaît"

Mathilde Seignier et Olivier Gourmet, deux des principaux interprètes de "En mai fais ce qu'il te plaît"

© Jean-Claude Lother

Un an après le tournage qui avait mobilisé des centaines de figurants dans le Pas-de-Calais, le film de Christian Carion "En mai fais ce qu’il te plaît" sortira en salles le 4 novembre. Il raconte l’exode de milliers de français suite à la débâcle de l’armée en mai 1940. Un film particulier pour le réalisateur qui sera présent le 19 septembre à Arras pour une avant-première nationale.

En mai 1940, huit millions de français sont jetés sur les routes suite à la débâcle de l’armée française. Parmi eux, les habitants d'un petit village du nord de la France qui fuient l'invasion allemande. Ils emmènent avec eux dans cet exode un enfant allemand, dont le père opposant au régime nazi est emprisonné à Arras pour avoir menti sur sa nationalité. Libéré dans le chaos, celui-ci (August Diehl) se lance à la recherche de son fils, accompagné par un soldat écossais cherchant à regagner l'Angleterre.
Laurent Gerra (à gauche), August Diehl (en noir) et Matthew Rhys

Laurent Gerra (à gauche), August Diehl (en noir) et Matthew Rhys

© Jean-Claude Lother
Outre un très beau casting qui rassemble Mathilde Seignier, Alice Isaaz, Olivier Gourmet, Laurent Gerra, le film s’offre aussi une référence en matière de musique puisque c’est le compositeur italien Ennio Morricone qui a signé la bande originale. Elle prend toute sa force dans la bande annonce très sobre et quasi dépourvue de dialogues.
Pour bâtir ce film, Christian Carion a puisé dans les récits de sa mère qui a vécu cet exode de 1940 mais aussi dans  les nombreux témoignages récoltés après l’appel lancé par le producteur du film Christophe Rossignon. Des témoignages qui répondaient à "un besoin de vérité" et de justesse pour ce film qui restera un peu particulier dans la carrière du réalisateur et du producteur, invités  du journal de France 3. 
Le samedi 19 septembre, plusieurs séances sont programmées au Cinemovida à Arras en avant-première nationale. D’abord avec les figurants du film à 17h. Puis à 19 h, l’équipe du film fera un tour en ville avec des véhicules des années 40. Christian Carion sera présent ainsi que Laurent Gerra mais pas Mathilde Seigner, retenue par le tournage de Camping 3. L'équipe sera présente pour une rencontre-débat à l'issue de la projection réservée au grand public à 21h.
affiche "En mai fais ce qu'il te plait" © DR