"Deepwater" la plus grande catastrophe pétrolière de l'histoire portée à l'écran

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 12/10/2016 à 11H41, publié le 12/10/2016 à 11H01
Fragment de l'affiche de "Deepwater"

Fragment de l'affiche de "Deepwater"

© DR

"Deepwater" sort aujourd'hui sur les écrans. Le film de Peter Berg avec Mark Wahlberg raconte l'une des plus grandes catastrophes écologiques de l'histoire : l'explosion puis l'incendie, le 20 avril 2010 dans le golfe du Mexique de la plus grande plateforme pétrolière jamais construite. Une catastrophe qui avait fait onze morts et provoqué une gigantesque marée noire.

30 000 tonnes de fer et de béton au milieu du golfe du Mexique. Deepwater, la plateforme pétrolière construite par BP est un monstre de démesure qui tourne en permanence pour puiser l'or noir dans les quelques 800 millions de litres de pétrole que recèlent les fonds du golfe.

BP est lancée dans une course au toujours plus, au mépris des règles de sécurité. A force de pousser les machines c'est l'accident. L'explosion de Deepwater fera onze morts, plus d'une centaine de blessés et affectera pour longtemps la faune et la flore maritime du fait de la gigantesque marée noire qui s'en suivra. Il faudra 48 heures pour éteindre l'incendie; mais pendant les trois mois qui ont suivi, 50 000 barils de pétrole se sont déversés dans la mer.

Reportage : N.Hayter / S.Lacombe

Adapté d'un article du New York Times

Peter Berg a adapté un article paru le 25 décembre dans le New York Times sous le titre "Dernières heures du Deepwater Horizon". Ses auteurs : David Barstow, David S. Rohde et Stephanie Saul ont recueilli les témoignages des 21 survivants de la catastrophe.

"C'est le genre d'histoire que j'aime confie le réalisateur, c'est humainement très fort. On parle de gens qui sont morts, d'autres blessés. Des hommes et des femmes qui ont tout fait pour éviter cette catastrophe. Emotionellement, c'est quelque chose de très intense.".

"Deepwater" raconte le combat de ces hommes qui comme l'électricien Mike Williams alias Mark Wahlberg ont vécu cette catastrophe. Une grande partie des ouvriers qui travaillaient sur la plateforme à l'époque étaient très réticents à l'idée de voir portée ce drame à l'écran.

En tant qu'acteur ou cinéaste; quand on raconte ce type d'histoire au cinéma, l'important est de rester fidèle à tous ces gens à leur famille, de leur rendre justice. Et ça c'est très motivant.

Mark Wahlberg

BP paye "sa grave négligence"

"Deepwater" pointe du doigt l'entière responsabilité de BP dans la catastrophe. La marée noire a coûté très cher au groupe britannique qui a plaidé coupable au pénal :
-Une amende record de 4,5 milliards de dollars
-7,8 milliards de dollars versés à des particuliers et à des entreprises touchés par la catastrophe
-10 milliards de dollars de compensation aux entreprises, particuliers et autorités locales ayant accepté de ne pas porter l'affaire devant la justice,
- et enfin 14 milliards de dollars pour les opérations de nettoyage des côtes.

Mais les dirigeants de BP n'ont jamais été véritablement inquiétés. 

LA FICHE DE "DEEPWATER"

Synopsis : D’après l’incroyable histoire vraie de la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire. La plateforme Deepwater Horizon tourne non-stop pour tirer profit des 800 millions de litres de pétrole présents dans les profondeurs du golfe du Mexique. Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. En revanche, tous se méfient de la société locataire de la plateforme dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu’à son bénéfice. Lorsque cette société décide contre l’avis des techniciens de la déplacer trop rapidement, il sont loin de se douter que les 5 millions de barils sous leurs pieds sont prêts à exploser... Le seul courage de Mike et ses collègues suffira-t-il à limiter les dégâts et sauver ce qui peut encore l’être ?

"Deepwater" de Pater Berg avec Mark Wahlberg, Dylan O'Brien, Kate Hudson, Kurt Russell et John Malkovich
Sortie le 12 octobre 2016