Bande annonce de "La Saison des Femmes" : quatre Indiennes contre les traditions ancestrales

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/03/2016 à 14H04, publié le 21/03/2016 à 11H12

La réalisatrice Leena Yadav aborde un sujet qui reste souvent tabou dans son pays : le poids des traditions, l'asservissement des femmes dans de nombreuses régions de l'Inde. Culturebox vous propose de découvrir en exclusivité la bande annonce de ce film rebelle, tonique et coloré. "La Saison des Femmes", qui vient d'obtenir deux prix au festival de Valenciennes, sort en salles le 20 avril.

Le synopsis : Inde, Etat du Gujarat, de nos jours. Dans un petit village, quatre femmes osent s’opposer aux hommes et aux traditions ancestrales qui les asservissent. Portées par leur amitié et leur désir de liberté, elles affrontent leurs démons, et rêvent d’amour et d’ailleurs.
"La Saison des Femmes" - © Seville International

Leena Yadav explique comment elle a décidé de s'attaquer à ce sujet sensible, largement boudé par l'énorme industrie cinématographique indienne. "Ce film est ma réaction à une société misogyne qui traite les femmes comme des objets sexuels, dont le rôle se limite à servir les hommes. Si j’ai choisi d’écrire l’histoire de ces femmes ordinaires au destin extraordinaire, c’est pour donner à mes personnages féminins une voix qui observe, comprend et réagit.".
"La Saison des Femmes". © Pyramide Distribution

Si "La saison des femmes" se déroule dans un village imaginaire, la réalisatrice n'a pas choisi la région par hasard : "Durant l’hiver 2012, raconte-t-elle, j’ai sillonné le désert aride du Kutch, dans l’État indien du Gujarat, en quête d’histoires à raconter. Situé au nord-ouest de l’Inde, ce territoire reculé aux paysages impressionnants abrite deux millions d’habitants, répartis en petites communautés. La population est régie par d’anciennes « normes » patriarcales décrétées par le conseil du village, composé en grande partie d’hommes. J’ai été captivée par les paysages du Kutch, par son sol desséché et craquelé, et par ses femmes aux tenues chamarrées."

Il suffit effectivement de regarder la bande annonce pour comprendre pourquoi Leena Yadav a choisi de poser sa caméra dans cet étonnant Gujarat. 

Le film vient d'être récompensé par deux prix lors du dernier festival de Valenciennes : prix du Jury et prix d'interprétation féminine décerné collectivement aux quatre actrices principales.