Cécile de France : "Interpréter une militante féministe c'est galvanisant"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/08/2015 à 14H32, publié le 17/08/2015 à 14H15
Cécile De France invitée de France 2 pour  "La belle saison" le dernier film de Catherine Corsini

Cécile De France invitée de France 2 pour  "La belle saison" le dernier film de Catherine Corsini

© France 2 / Culturebox

Cécile de France est à l'affiche de "La belle saison", le nouveau film de Catherine Corsini qui sort ce mercredi 19 août. Invitée sur le plateau du 20 heures de France 2, l'actrice belge évoque cette histoire d'amour entre deux femmes dans les années 70 sur fond de combat féministe.

Dans le nouveau film de Catherine Corsini, Cécile de France campe une professeure d'Espagnol qui se bat pour le droit des femmes dans les années 70 et qui tombe amoureuse d'une jeune fille de la campagne. Invitée du 20 heures de France 2, l'actrice belge revient sur cette histoire de femmes qui raconte l'Histoire des femmes.

"Jouer ce combat féministe c'est jubilatoire"

Pour "La belle saison", Catherine Corsini a placé le décor au début des années 70, juste après la révolution étudiante de mai 68. Au coeur des années Pompidou, l'étroitesse des esprits persiste mais les femmes s'élèvent et entament LEUR combat. Les débats autour de la contraception et de l'avortement font rage, les codes traditionalistes de la société sont brusquement renversés par de nouvelles manières de vivre.
"La belle Saison" de Catherine Corsini

"La belle Saison" de Catherine Corsini

© CHAZ productions

Etayé d'une forte documentation de l'époque, le neuvième long-métrage de la réalisatrice rappelle que cette époque "est une vraie révolution dans la sphère intime". Le film rend hommage à ces femmes qui se sont battues pour faire évoluer la société. "Pas mal de faits réels sont retranscris dans le film avec d'autres noms", explique en plateau Cécile de France avant d'avouer qu'interpréter une militante féministe a été "assez galvanisant et jubilatoire".

"Il y a des millions de manières de jouer des lesbiennes"

 Sensuel et charnel, "La belle saison" évoque aussi l'amour entre deux femmes et l'homosexualité qui au début des années 70 était considérée comme une maladie mentale, "certains d'entre eux étaient même internés" rappelle la comédienne. Sur la question de l'homosexualité et du débat autour du mariage pour tous, Cécile de France trouve qu'au niveau des mentalités aujourd'hui, "il y a encore du boulot". 
Izia Higelin et Cécile de France dans "La Belle Saison" de Catherine Corsini

Izia Higelin et Cécile de France dans "La Belle Saison" de Catherine Corsini

© CHAZ productions

Pour la quatrième fois dans un film, Cécile de France interprète une lesbienne. L'actrice avait déclaré ne pas vouloir être cataloguée, mais ce film a réussi à la convaincre. "Il y a des millions de manières de jouer des lesbiennes et puis c'est l'un des plus beaux scénarios que j'ai lus donc je ne pouvais pas refuser, j'étais bouleversée. Catherine (Corsini) a écrit le rôle pour moi et ça c'est précieux ", confie-t-elle en plateau.

Synopsis : 1971. Delphine, fille de paysans, aide ses parents sur l'exploitation qu'elle se destine à reprendre un jour. Le soir, elle retrouve en cachette une voisine, avec qui elle entretient depuis longtemps une relation amoureuse. Lorsque celle-ci la quitte pour se marier, Delphine décide de monter à Paris pour gagner son indépendance financière. Elle y rencontre Carole, militante au sein du MLF, en pleine lutte contre le patriarcat. Carole, en couple avec Manuel, est troublée par la jeune provinciale. Leur histoire d'amour fait basculer leur vie.

"La Belle saison" : film français de Catherine Corsini avec Cécile de France, Izia Higelin et Noémie Lvovsky - Durée 01h45 - Sortie le 19 août 2015