Catherine Frot : "Marguerite est une héroïne tragique et dérisoire"

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/09/2015 à 14H18, publié le 14/09/2015 à 11H27
Catherine Frot revient au cinéma pour incarner avec justesse une cantatrice qui chante faux !

Catherine Frot revient au cinéma pour incarner avec justesse une cantatrice qui chante faux !

© France 2 Culturebox

Absente depuis trois ans au cinéma, Catherine Frot revient dans "Marguerite", le nouveau film de Xavier Gianolli, en salles le 16 septembre. Elle y incarne une riche baronne, cantatrice amateur qui chante totalement faux sans que personne n’ose lui dire. Un personnage à la fois comique et profondément émouvant à l’image de ceux qui ont rendu Catherine Frot populaire.

Après s’être appelée Yolande, Imogène ou encore Odette, Catherine Frot incarne cette fois une Marguerite Dumont, riche baronne passionnée de chant lyrique qui donne des récitals privés devant la bonne société des années 20, le tout au profit des orphelins de la guerre de 14-18. Par hypocrisie ou par intérêt, voire par cruauté, personne n’ose lui dire qu’elle chante incroyablement faux.

Ce personnage est librement inspiré d'une milliardaire américaine, Florence Foster-Jenkins qui dans les années 40 s'était rendue célèbre en "massacrant" le répertoire classique. C'est en l'entendant à la radio que Xavier Gianolli a décidé de faire entendre "sa" Marguerite.

Reportage : S. Gorny / A. Delcourt / F. Mazzega
Pour endosser ce rôle, Catherine Frot a dû apprendre les grands airs classiques. Durant deux mois, elle a suivi des cours de chant, le challenge étant d’arriver à "bien" chanter faux alors que la comédienne chante juste ! Une chanteuse lyrique professionnelle a donc doublé Catherine Frot qui a beaucoup travaillé sur la gestuelle des cantatrices.

Comique et émouvante 

Au-delà de l’aspect technique, c’est surtout le personnage même de Marguerite qui était intéressant pour la comédienne. Une fois de plus, Catherine Frot incarne une femme dont le côté "oie blanche" et la naïveté prêtent à sourire. Mais comme Yolande dans "Un air de famille", son personnage est plus complexe qu’il n’y paraît, cachant des fêlures et un immense besoin d’amour.
Catherine Frot cantatrice © 2015 Concorde Filmverleih GmbH / Larry Horrick
La comédienne, qui n’avait pas tourné pour le cinéma depuis "Les saveurs du Palais" de Christian Vincent (dont le film "L’Hermine" vient d’être doublement primé à la Mostra de Venise), était la mieux placée pour incarner cette femme à la fois comique, émouvante et hors-norme pour cette société très codifiée des années 20 dans laquelle elle évolue.

"J’ai toujours eu en moi cette sensation d’être légèrement atypique", confiait ainsi l’actrice, invitée au JT de Laurent Delahousse sur France 2 le 20 septembre.
Cinéma, théâtre, Télévision, Catherine Frot est très présente en cette rentrée 2015. Elle sera sur la scène du Théâtre Antoine à Paris à partir du 25 septembre dans "Fleur de Cactus" de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy. Une pièce jouée et mise en scène par Michel Fau, qui interprète son professeur de chant dans Marguerite !
Catherine Frot (Marguerite) et Michel Fau (son professeur de chant)

Catherine Frot (Marguerite) et Michel Fau (son professeur de chant)

© Memento Films
On la verra ensuite sur France 2 dans une fiction signée Josée Dayan, "La Tueuse caméléon" aux côtés de Julie Depardieu. Catherine Frot incarne une serial killer qui s'attaque à des femmes isolées et discrètes dans leur travail. Après avoir sympathisé avec elles et les avoir tuées, elle se glisse dans leur existence à l’insu de tous. La date de diffusion de cette fiction de 90 minutes n’est pas encore connue.