"Bodybuilder", le nouveau film de Roschdy Zem plonge dans l’univers du culturisme

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/09/2014 à 19H03, publié le 16/09/2014 à 17H19
Le champion de culturisme Yolin François Gauvin, héros du nouveau film de l'acteur-réalisateur Roschdy Zem

Le champion de culturisme Yolin François Gauvin, héros du nouveau film de l'acteur-réalisateur Roschdy Zem

© Julian Torres / Mars Distribution

"Bodybuilder", le nouveau film de Roschdy Zem sort sur les écrans le 1er octobre. L’acteur-réalisateur a posé sa caméra dans l’univers méconnu des culturistes pour raconter la relation entre un père et son fils de 20 ans. Une belle aventure dans laquelle il a entraîné Vincent Rottiers, Marina Foïs, Nicolas Duvauchelle mais aussi, Yolin François Gauvin, multiple champion de culturisme.

Après "Mauvaise foi" en 2008 et "Omar m’a tuer" en 2011, Roschdy Zem signe avec "Bodybuilder" son troisième long-métrage. Le film raconte l’histoire d’Antoine (Vincent Rottiers), un jeune homme de 20 ans, habitué des petits trafics en tous genres, qui doit de l’argent à petit voyou de quartier. Pour se faire oublier, il part à Saint-Etienne, chez son père qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années. Un père qui s’est mis au bodybuilding, dirige une salle de musculation et qui est en pleine préparation d’un concours. Père et fils vont apprendre à se découvrir et à laisser de côté leurs idées reçues.

De de Caunes...

Pour camper le rôle du père, Roschy Zem avait d’abord pensé à...Antoine de Caunes. Mais les quatre mois d’entrainement et le régime alimentaire très "hard" ont découragé l’acteur-animateur, d’autant que construire un corps "crédible" de bodybuilder en six mois est impossible...à moins de prendre des produits illicites.

....à Yolin François Gauvin 


 C’est finalement Yolin François Gauvin qui a pris sa place. Le bodybuilding, il connaît. Sa carrière, commencée à 17 ans, lui a permis de décrocher trois titres de vice-champion du monde de culturisme et en 2013, celui de champion du monde. Mais à 57 ans, Yolin François Gauvin avait arrêté la compétition pour se retirer à La Réunion d’où il est originaire. 

Pour le film, il a dû reprendre un entraînement très pointu mais aussi se former au métier d’acteur ultra-rapidement (trois semaines avec un coach). Une belle aventure qu’il raconte aux côtés de Roschdy Zem sur le plateau du  journal de France 3 Haute-Normandie à l’occasion de la présentation du film en avant-première à Saint-Sever le 15 septembre.

Le film, tourné à Lyon et Saint-Etienne, sortira sur les écrans le 1er octobre 2014.