Audrey Tautou, Bérénice Bejo, Mélanie Laurent : les trois grâces d'"Eternité"

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/09/2016 à 15H20, publié le 05/09/2016 à 11H21
Audrey Tautou, Mélanie Laurent et Bérénice Bejo invitées sur le plateau de France 2 pour "Eternité"

Audrey Tautou, Mélanie Laurent et Bérénice Bejo invitées sur le plateau de France 2 pour "Eternité"

© France 3 / Culturebox

Audrey Tautou, Bérénice Bejo et Mélanie Laurent sont à l'affiche dès le 7 septembre d'"Eternité", le nouveau film Tran Anh Hung. Invité sur la plateau de France 2, le trio d'actrices présente cette fresque émouvante sur le destin de trois femmes.

Laurent Delahousse reçoit Bérénice Béjo, Audrey Tautou et Mélanie Laurent, à l'occasion de la sortie du film "Eternité", réalisé par Tran Anh Hung. Trois comédiennes anti-conformistes unies par la grâce dans un film unique en son genre. 

Reportage Valérie Gaget, Pauline Forgue, Yann Moine et Léonard Hauville

Hymne à trois voix

"Eternité" est une histoire de filiation, de généalogie. La vie de trois femmes que l'on suit sur un siècle. Ce film poétique est une libre adaptation du roman d'Alice Ferney, "L'Elégance des veuves".  Un conte pictural et musical avec des moments de vie, des bonheurs indicibles et des drames infinis.

Il n'y a pas d'histoire à proprement parler, pas de scènes et peu de dialogues. Juste la vie qui, comme un fleuve, coule inexorablement.

Une aventure cinématographique pour les interprètes du film : "C'est comme si Tran Anh Hung filmait un coeur à chaque époque", explique Audrey Tautou qui revient sur les écrans après deux ans d'absence. "Je l'ai attendu pendant deux ans ce film", affirme-t-elle encore. 

Pour chacune des comédiennes, le film de Tran Anh Hung est un hymne à la féminité, à l'amour et à la vie. 
Laurent Bejo Tautou

© 2016 NORD-OUEST FILMS

Un tournage hors du commun

Le tournage s'est révélé complexe pour les acteurs. Bérénice Béjo, qui a pourtant l'habitude de tourner des films singuliers, comme "The Artist", était parfois déconcertée par les méthodes du réalisateur qui lui donnait très peu d'indications et pouvait passer plusieurs heures à filmer un plan de cinq secondes.
"Dans "The Artist", il y avait une dramaturgie, un personnage à qui il arrivait des choses. Elle arrivait quelque part et elle partait ailleurs, là il n'y avait pas de personnage, que des moments de vie, des instants", souligne-t-elle. 

Trois grâces pour une "Eternité" 

C'est le sixième film du réalisateur franco-vietnamien Tran Anh Hung qui avait obtenu la Caméra d'or du Festival de Cannes en 1993 et le César de la Meilleure Première Oeuvre pour "L'odeur de la papaye verte". Pour lui, le choix de tourner avec ces trois comédiennes était une évidence. "Elles dégagent l'humanité des personnages du film et ça, c'est la chose essentielle pour moi. Tout le travail qui a suivi ensuite était facile", assure le cinéaste qui rend hommage à ses trois comédiennes en les qualifiant de "Trois grâces". 

L'interview de Tran Anh Hung par Pauline Forgue et Yann Moine

                   
"Eternité" de Tran Anh Hung - Sortie le 7 septembre 2016

Quand Valentine se marie à 20 ans avec Jules, nous sommes à la fin du 19e siècle. À la fin du siècle suivant, une jeune Parisienne, l’arrière-petite-fille de Valentine, court sur un pont et termine sa course dans les bras de l’homme qu’elle aime. Entre ces deux moments, des hommes et des femmes se rencontrent, s’aiment, s’étreignent durant un siècle, accomplissant ainsi les destinées amoureuses et établissant une généalogie… Une éternité…